En Bretagne, des chauffeurs de cars scolaires n'ont qu'un seul bras et conduisent parfaitement bien
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
En Bretagne, des chauffeurs de cars scolaires n’ont qu’un seul bras et conduisent parfaitement bien
Robin Ecoeur |  26.11.2019
En Bretagne, des chauffeurs de cars scolaires n'ont qu'un seul bras et conduisent parfaitement bien

Avec un seul bras valide, des chauffeurs bretons transportent des collégiens et des lycéens dans des bus spécialement adaptés à leur handicap.

C’est une initiative unique en France. La société de transport Linevia dans l’ouest de la France a embauché trois chauffeurs qui, à la force d’un seul bras, conduisent des cars scolaires dans la banlieue rennaise. Ils ont tous passé leur permis avec Cap emploi et l’AFTRAL, un organisme de formation en transport et logistique, et roulent dans des cars munis d’une boite automatique pour ne pas avoir à passer les vitesses, d’une boule fixée au volant pour se diriger et d’un boîtier pour klaxonner, mettre les clignotants ou encore les feux.

À cheval sur la sécurité. Bien souvent cantonnés à des emplois administratifs derrière un bureau, Yves Guillemot, Didier Barbier et Frédéric Jan se sentent désormais épanouis. Et leur handicap ne doit pas être une source d’inquiétude : « Je pense qu’en tant que personne handicapée, on est encore plus à cheval sur la sécurité car on connaît les dangers de la route, directement ou indirectement, à force de côtoyer des victimes d’accident », certifie Didier au journal Le Parisien. Quant au handicap, « beaucoup ne s’en rendent pas compte ou alors ils me félicitent quand je leur explique. Je n’ai eu affaire à aucun parent réticent », répond Yves, chauffeur chez Linevia depuis 2016.

À bras ouverts. Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, était de passage en Bretagne. Elle en a profité pour rendre visite à Linevia et a rappelé au journal Ouest-France que 515 000 travailleurs handicapés sont actuellement au chômage : « Ce type d’initiative permet de faire tomber des barrières. » La prochaine embauche de l’entreprise : un chauffeur avec une jambe invalide. L’’entreprise accueille les personnes avec un handicap à bras ouverts.

Bus car scolaire Chauffeur handicap

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire