En Angleterre, on bloque les voitures pour que les enfants jouent dans la rue
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
En Angleterre, on bloque les voitures pour que les enfants jouent dans la rue
Hilaire Picault |  09/09/2020 12:39
En Angleterre, on bloque les voitures pour que les enfants jouent dans la rue

Depuis 10 ans, l'association britannique Playing Out rend les rues aux plus jeunes. Une loi leur a même donné raison.

Out in the streets. Plus que jamais en pleine pandémie, il apparaît plus sain que les enfants jouent dehors, où les risques de transmission sont moindres. Pourtant, il y a longtemps que la circulation retient les parents de laisser leurs enfants dans la rue. Refusant cet état de fait, deux Anglaises ont trouvé la parade en “abusant” d’une loi.

Puisqu’il est possible d’interrompre la circulation le temps d’une fête de voisinage, deux mères — Alice Ferguson et Amy Rose — ont utilisé cet argument plusieurs fois pour inviter tous les enfants d’un même quartier à se retrouver. D’abord en juin 2009, regroupant une trentaine de bambins de tous âges. Puis l’événement a été reconduit cinq fois l’année suivante, à Oxford et dans ses alentours également. En 2011 naît l’association Playing Out.

La route est longue. « Rassemblant des parents et résidents, notre mouvement rend aux enfant la liberté de jouer dans les rues partout où ils vivent, pour leur santé, leur bien-être et leur sentiment d’appartenance. » La déclaration d’intention de Playing Out est claire, ce qui lui a permis d’être classée “association d’intérêt général“. Mais une telle action n’avait pas pour vocation de s’arrêter au premier panneau stop.

Jouer dehors pour être en bonne santé. Leur site offre des conseils et tutos pour organiser ces événements soi-même, ainsi que des activités pour les enfants. Rapidement, les conseils municipaux de tout le pays ont donc enregistré quelque 300 requêtes imitant celle de Playing Out. L’université de Bristol a publié une étude montrant que chaque après-midi passé à jouer dehors incitait les enfants à passer plus de temps en extérieur et était bon pour leur activité physique.

Sans plus attendre, le conseil municipal de Bristol a voté une ordonnance sur les « jeux de rue » autorisant les habitants à bloquer leurs rues jusqu’à trois heures par semaine. Demain, cela pourrait être chez vous si, comme ces deux mères, vous faites une demande d’immobilisation au service Festivité de votre mairie. Sûr que les automobilistes qui ont déjà perdu une voie face aux cyclistes vont râler, mais si cela peut faire décrocher votre progéniture de sa tablette…

Angleterre Enfant rues

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !