En Allemagne, on peut réserver le fauteuil du voisin pour en faire une couchette
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
En Allemagne, on peut réserver le fauteuil du voisin pour en faire une couchette
Hilaire Picault |  09/08/2021 14:11
En Allemagne, on peut réserver le fauteuil du voisin pour en faire une couchette

Terminés les vols dont on ressort la nuque coincée et le dos en compote : les compagnies proposent aux passagers de la classe économique de réserver quelques sièges de plus pour dormir allongés.

L’avion est la meilleure (ou la pire) représentation de la lutte des classes : à l’avant, les dirigeants manœuvrent face aux perturbation, le nez pointé vers un paradis toujours trop lointain ; ensuite, une classe supérieure profitant du confort moderne à un prix prohibitif et dort sereinement dans un fauteuil-lit ; à l’arrière, enfin, les travailleurs, entassés à 3 voire 4 par rangée, sans assurance d’avoir accès à un accoudoir mais avec la certitude de dormir assis, jambe recroquevillées.

Une situation qui change enfin dans quelques compagnies. Depuis le 2 août, il est par exemple possible de réserver une option chez Lufthansa qui transforme plusieurs sièges en couchette.

Dénommé Sleeper’s row, il s’agit comme son nom l’indique de privatiser une rangée entière pour votre confort. Il faudra ajouter entre 159 € et 229 € de supplément pour votre sommeil, en échange de quoi on vous fournira un sur-matelas, un oreiller et sa couverture (les mêmes qu’en classe business) ainsi qu’une ceinture pour vous éviter de tomber de votre lit pendant que vous dormez.

https://twitter.com/lufthansaNews/status/1421027201802248194

Avant de fermer les paupières, il faudra cependant être rapide : seuls 3 à 4 Sleepers row sont disponibles par vol. Normal car il s’agit pour la compagnie de rentabiliser les sièges non vendus dans cette période où voyager est compliqué par les normes sanitaires. L’option n’est d’ailleurs proposée que sur les très longs courriers (11 heures de vol ou plus) à destination par exemple de Singapour ou Los Angeles, décollant des hubs de Munich et Francfort. D’autres compagnies, dont Air New Zealand, ont testé cette option qui pourrait se généraliser. Alors si vous avez votre pass sanitaire à jour, vous allez enfin pouvoir goûter au luxe des Premium sans changer… de classe.

 

Transport en commun

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !