En Allemagne, l'autorisation de la trottinette sur les routes a coûté leur permis à 200 buveurs de bière
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
En Allemagne, l’autorisation de la trottinette sur les routes a coûté leur permis à 200 buveurs de bière
Hilaire Picault |  10.10.2019
En Allemagne, l'autorisation de la trottinette sur les routes a coûté leur permis à 200 buveurs de bière

En rentrant de l’Oktoberfest, la gueule de bois est tombée plus tôt que prévue sur pour ces amoureux du houblon...

Boire ou conduire, il faut choisir. Cela vous rappelle quelque chose ? Les Allemands aussi connaissent ce slogan, c’est pourquoi la semaine dernière, nombre d’entre eux ont jugé plus malin de rentrer en trottinette électrique que de prendre leur voiture en sortant de la mythique fête de la bière de Munich. Une idée aussi brillante que de recommander une tournée quand on a déjà peiné à ne pas uriner sur ses Birkenstock la minute d’avant. Mais nos titubants teutons s’en sont rendu compte trop tard.

Au cours du week-end, les policiers surveillant la manifestation ont arrêté et contrôlé des centaines d’amateurs de bière qui rentraient chez eux sur un engin électrique. D’un coup, la fête s’est mal finie pour ceux qui avaient dépassé le taux d’alcoolémie d’1,6 g/l : en état d’ébriété, 414 Allemands ont écopé d’une amende. Les policiers ont également suspendu le permis de 254 autres.

Papiere Bitte ! L’Allemagne a voté en mai dernier la libre circulation des trottinettes électriques. Un souhait qui s’exauçait pour les loueurs Lime, Bird et Uber puisque ce pays est essentiellement plat, majoritairement urbanisé et possède un large réseau cyclable bien entretenu. Sauf que les associations de cyclistes voyaient cet afflux de nouveaux véhicules comme une invasion… Le gouvernement a donc préféré renvoyer les trottinettes sur les routes plutôt que d’élargir les voies cyclables.

Conséquence de quoi, tout véhicule à moteur sur le bitume doit suivre le même code de la route et encourt les mêmes peines. Gloups. Et en France ? Ici on ne peut pas perdre de points en circulant sur un véhicule qui ne nécessite pas de permis. Max Pécas aurait dit : “On se calme et on boit frais.Élisabeth Borne rajouterait avec modération et sans conduire après, merci.

Alcool allemagne Trottinette électrique

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire