En 2021, il y a aura plus de vélos électriques que de voitures sur les routes
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
En 2021, il y a aura plus de vélos électriques que de voitures sur les routes
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  09.01.2020
En 2021, il y a aura plus de vélos électriques que de voitures sur les routes

Rien qu’aux États-Unis, les experts estiment qu’il s’en vendra 130 millions d’ici 2023 alors que les ventes de voitures peinent encore à s’imposer.

Le monde s’électrifie. C’est factuel, les lois et l’urgence climatique conduisent depuis 18 ans les automobilistes à abandonner les moteurs thermiques au profit de voitures électriques. En Europe, les ventes de voitures rechargeables ont explosé : plus de 250 000 véhicules électriques ont été immatriculés en 2019 dans les 31 pays de l’Union dont plus de 9300 en France. Une hausse de 51,8% selon l’Association européenne des constructeurs automobiles. Mais une autre tendance prend forme : lâcher son bus, voire sa voiture, pour se mettre au vélo. À en croire les estimations, c’est ce mouvement-là qui pourrait prendre le dessus dans les années à venir.

Plus de vélos et plus de cyclistes. Cela pourrait même venir très vite si on en croit le cabinet Deloitte. Dans le rapport de décembre 2019 de ces experts (nommé « Technology, Media & Telecommunications » TMT), le directeur Jeff Loucks prédit que « le nombre de vélos électriques sur les routes dépassera facilement celui des autres véhicules électriques d’ici la fin de l’année prochaine ». Pour justifier ce futur, Deloitte invoque deux tendances. Premièrement, une hausse hallucinante des ventes de vélos à assistance électrique (VAE).

Leur prédiction annonce 130 millions de VAE vendus entre 2020 et 2023.

Conjointement, le rapport prévoit une augmentation de l’usage du vélo. Selon lui, la proportion de vélo-taffeurs (ceux qui choisissent le vélos pour aller travailler) va monter d’1 point, ce qui signifie des dizaines de milliards de trajets pédalés en plus chaque année, dès 2020 et jusqu’en 2022 où cela se tassera. À ce rythme, on aura bientôt plus de vélos sur les routes que de voitures électriques.

Une prédiction crédible ? Aux USA, où ce rapport est repris par le site respecté de The Verge, mais c’est dur à croire tant la voiture y est un symbole. Jusqu’en 2012, à peine 1% des Américains allaient travailler en « e-bike » alors que c’est le premier marché pour Tesla, par exemple. Mais les ventes ont grimpé de 91% en 2016 et de 72% en 2017. Aujourd’hui, on compte 5,1 millions de voitures électriques en circulation…

En Europe, on recense 1,8 million de VAE en 2013 et le marché en a vendu 338 000 en 2018. Avec 2,6 millions d’unités écoulés par an, la France est dans le peloton de tête. Comme le décrivait le président de l’Union sport & cycle au Parisien : « Le marché du vélo à assistance électrique, c’est une croissance annuelle de 24%. » À ce rythme, la barre du million de vélos devrait être dépassée en France avant 2025. Les vendeurs de voitures électriques aimeraient afficher les mêmes espoirs, mais on en est loin.

vélo électrique Voiture electrique

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire