Elon Musk recrute des volontaires pour partir mourir sur Mars
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Elon Musk recrute des volontaires pour partir mourir sur Mars
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  04/05/2021 10:03
Elon Musk recrute des volontaires pour partir mourir sur Mars

C'est le prochain grand voyage de l'Humanité : celui sur Mars. Date d'arrivée prévue par l'entrepreneur le plus fantasque de sa génération : 2026. Mais Musk prévient : pas sûr que vous reveniez indemne.

Mars dans le viseur. Si vous avez regardé le film Seul sur Mars de Ridley Scott, en 2015, il ne vous aura pas échappé que la vie loin de la planète Terre n’est pas vraiment de tout repos. Mais plus incroyable encore, après la fin du film : comprendre que cette histoire pourrait bien exister, pour de vrai, moins de dix ans plus tard.

Femme, Porter, Combinaison Spatiale

Effectivement, l’Homme est à l’aube de son premier grand voyage ; le premier au-delà de la Lune, s’entend. Et l’on doit cette prouesse technologique à Elon Musk, patron de Tesla mais aussi de SpaceX, qui cumule déjà plus d’une centaine de décollages de fusées depuis 10 ans. Prochain objectif : Mars. Et le calendrier est déjà fixé : 2026. Sans qu’on sache si le milliardaire sud-africain ira jusqu’à faire atterrir l’équipage… au mois de mars.

Un coup de Mars… et ça ne repart pas. Au cours d’un entretien avec Peter Diamandis, fondateur et président de la Fondation X Prize (qui vise elle-même à trouver une solution pour capturer le Co2 sur la planète Terre), Elon Musk a dévoilé quelques détails sur cette mission martienne en préparation. Et si vous êtes fan des happy ending comme dans les films américains, il faudra repasser. “Honnêtement, un groupe de personnes mourra probablement au début, a confié Musk. C’est dangereux, c’est inconfortable, c’est un long voyage. Vous pourriez en effet ne pas revenir vivant […] Mais nous n’obligerons personne à y aller… seulement des volontaires”. Aucune information n’est encore donnée sur le casting idéal de ce voyage (sans retour?), mais impossible de ne pas penser au plus célèbre des astronautes français du moment, Thomas Pesquet. En 2026, ce dernier n’aura après tout que 48 ans…

https://twitter.com/Thom_astro/status/1386717296568197121

Devenir une espèce multiplanétaire. Comme son principal rival Jeff Bezos (Amazon), Elon Musk est convaincu que l’avenir de la Terre est de devenir une base arrière de l’Humanité, et que l’avenir se situe loin devant ; entendre : sur d’autres planètes. Colons de l’espace, aventuriers du grand vide, les hommes (et les femmes) d’après demain semblent selon lui voués à développer la vie ailleurs. Certainement l’une des raisons qui pousse le patron de SpaceX à vouloir bâtir dans la foulée la première ville martienne dès 2030, et capable d’accueillir 250 000 à 300 000 personnes d’ici à la fin du siècle. Pour cela, certains devront mourir lors des premières expéditions, c’est un fait. Mais ne fut-ce pas le cas pour toutes les odyssées terrestres, par le passé ? Et quel plus beau voyage que celui vers Mars pendant les 258 jours que durerait le vol ? On vous laisse méditer à tout cela avant de postuler. Au pire, vous pourrez toujours réserver une chambre dans le premier hôtel spatial prévu pour 2027.

Deja demain Elon Musk mars

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !