Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Finis les bouchons, Elon Musk invente le tunnel à 200km/h

    Qui n’a jamais rêvé d’en terminer avec les embouteillages, à la fois polluants et décourageants ? Elon Musk (encore lui !) a une solution toute bête et un peu dingue : construire des hyper-tunnels où les voitures seront propulsées, en souterrain, à 200km/h. Cet homme est fou !

    Boring Company. Où s’arrêtera-t-il ? L’Américain le plus déjanté de sa génération, que certains comparent déjà à Leonard de Vinci pour ses idées folles, ne semble vraiment pas tenir en place. Après avoir lancé son projet de conquête de mars (Space X) et testé son supertrain capable d’atteindre les 800km/h (l’Hyperloop), voilà qu’il planche sur un rail électrique capable de transporter des voitures à 200km/h sous les grandes métropoles. Nom de la société créée pour l’occasion : Boring Company. Car oui, c’est vrai, rien de plus ennuyeux que les bouchons.

    « Les embouteillages me rendent fou. Je vais faire construire un tunnel avec ma ‘’boring machine’’, on commence à creuser là… » (Elon Musk sur son compte Twitter, décembre 2016)

    Chéri(e) je passe dans un tunnel. Pour en arriver à cette idée, Musk est parti d’un constat terriblement simple : il n’en pouvait simplement plus de perdre un temps précieux entre le centre-ville de Los Angeles et l’aéroport. À première vue, l’invention a tout du gadget pour milliardaire pressé ; sauf que ce problème de flux est partagé par des millions de personnes à travers le monde. Franchement, qui n’a jamais eu envie d’hurler après plus de trente minutes coincé sur le périphérique ? À ce grand problème contemporain, le patron de Tesla a trouvé la solution ultime : fusionner le métro et les tunnels d’autoroute pour arriver à un projet de tunnel hypersonique où les voitures, fixées sur une sorte de luge géante, pourront glisser sous la ville à des vitesses jusque-là sanctionnées par la loi. Démonstration ci-dessous, sur le compte Instagram d’Elon Musk et attention : épileptiques s’abstenir.

    Rouler plus vite pour polluer moins. L’autre avantage de ce dispositif, évidemment, c’est la réduction des émissions de CO2. Pas encore de date officielle de lancement, mais quand on sait la capacité du businessman à mettre en œuvre ses projets les plus pharaoniques, on se dit qu’on pourrait bien gouter ses luges du futur d’ici à 2020. En témoigne la gigantesque foreuse créée pour l’occasion, capable de percer sous les villes les tunnels qui devraient bientôt, on l’espère, permettre de pousser le bouchon un peu plus loin…

    Cutterhead in operation at standard industry speed. Planning to jack this up by a factor of ten or more.

    A post shared by Elon Musk (@elonmusk) on

    Vous aimerez aussi

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.