Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Elle a inventé le Youtube des chirurgiens

    Vidéos à 360° et réalité virtuelle, c’est le futur de la médecine

    Julie Mercier est la co-fondatrice de MedInReal, une plate-forme de vidéos à 360°, pour former les étudiants en médecine à la chirurgie. Elle compte également lancer un logiciel d’exercice en réalité virtuelle.

    Paris, 19e – “Avec tou “Avec tout “Avec tout le temps que je passe dans les blocs opératoires, je me suis déjà dit que j’avais loupé ma vocation”, rigole Julie Mercier, urbaniste de formation. Si la grande brune de 29 ans passe actuellement le plus clair de ses journées dans les salles d’opération à organiser des tournages, c’est qu’elle vient de lancer MedInReal, sorte de Youtube de la médecine. Sur sa plate-forme, en ligne depuis début juillet, elle propose des vidéos à 360MedInReal, sorte de Youtube de la médecine. Sur sa plate-forme, en ligne depuis début juillet, elle propose des vidéos à 360° pour former les futurs chirurgiens. En complément, l’équipe de MedInReal développe un outil de réalité virtuelle pour que les chirurgiens – apprentis ou non – s’entraînent à opérer. Assise à la terrasse de La Rotonde à Paris, face au canaYoutube de la médecine. Sur sa plate-forme, en ligne depuis début juillet, elle propose des vidéos à 360° pour former les futurs chirurgiens. En complément, l’équipe de MedInReal développe un outil de réalité virtuelle pour que les chirurgiens – apprentis ou non – s’entraînent à opérer. Assise à la terrasse de La Rotonde à Paris, face au canal de l’Ourq, la jeune femme explique : pour que les chirurgiens – apprentis ou non – s’entraînent à opérer. Assise à la terrasse de La Rotonde à Paris, face au canal de l’Ourq, la jeune femme explique :La Rotonde à Paris, face au canal de l’Ourq, la jeune femme explique :

    “Aujourd’hui, les jeunes médecins sortent de leur formation avec une tape sur l’épaule et un “fonce, tu es formé!”Mais dans les faits, ils effectuent leur toute première opération sur un patient. C’est un stress inimaginable pour l’étudiant. Et le patient n’est pas un brouillon ! »

    Les blocs opératoires comme si vous y étiez

    “Grâce à des caméras placées sur la tête des chirurgiens, nous sommes en mesure de filmer tout ce qui se passe dans le bloc durant toute la durée de l’opération”, explique Julie Mercier. Elle a orchestré plus d’une trentaine de tournages et récolté près de 200 heures de film, à 360°. Sur MedInReal, deux vidéos sont déjà en ligne. Le résultat est bluffant. Vous pouvez passer quelques minutes dans une salle d’opération, voir les outils utilisés co MedInReal, deux vidéos sont déjà en ligne. Le résultat est bluffant. Vous pouvez passer quelques minutes dans une salle d’opération, voir les outils utilisés comme les gestes des professionnels.

    “Cela permet aux internes en médecine de visualiser et de retenir les automatismes des chirurgiens. Quand les étudiants arrivent dans les salles d’opération, la situation leur semble familière, ils ne la découvrent pas.”

    Les vidéos fonctionnent aussi bien avec des lunettes de réalité virtuelle dans lesquelles vous pouvez placer votre smartphone, que sur votre ordinateur en baladant votre regard dans la salle grâce à votre souris. L’équipe de MedInReal devrait mettre en ligne de nouvelles vidéos dans les mois à venir. Leur idée est de mettre à disposition gratuitement le plus de situations possible pour les étudiants en médecine.

    “D’ici 2030, les facs seront équipées en matériel de réalité virtuelle”

    Tout a commencé lorsque lorsque le co-fondateur de MedInReal, Miguel Angel Hisojo, thésard en maths, s’est cassé la main. « Après avoir discuté avec les internes de l’hôpital où il était opéré, nous nous sommes rendus compte que la plupart d’entre eux avait peu d’expérience en matière de chirurgie…”, raconte Julie Mercier. Dans le même temps, sa petite soeur, interne en médecine, lui fait part de la frilosité du monde médical à l’égard de la tech.

    Actuellement, les options des apprentis chirurgiens pour se faire la main avant leur premier patient restent très limitées. Ils peuvent s’entrainer sur des cadavres donnés la science, ou bien sur de coûteux mannequins. Julie précise :

    “Le but n’est pas de remplacer ce qui existe, mais de compléter la gamme des outils à disposition des étudiants.”

    Prochaine étape : un logiciel dans lequel l’étudiant doit choisir son matériel et réaliser lui-même une opération fictive. Le tout en réalité virtuelle. Pour cela, il faudra que ce dernier se munisse d’outils de médecine factice avec des capteurs : une caméra infrarouge captera le mouvement des mains et le retranscrira en 3D sur l’écran. Ces équipements existent déjà dans les formations de l’aviation ou dans des entraînements militaires. Alors pourquoi pas en médecine ? Le duo compte proposer leur projet aux écoles. Un marché d’avenir ? Julie est optimiste : “Nous pensons que d’ici 2030, les facs de médecine seront toutes équipées en matériel de réalité virtuelle.”

    En attendant, les étudiants en médecine peuvent déjà se plonger dans les vidéos du Youtube des chirurgiens…

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.