Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Pour égayer leurs passagers, ces hôtesses jouent une pièce en plein vol

    Afin de rendre ses vols plus humains et ajouter une touche de culture, la compagnie aérienne Icelandair va faire jouer à ses hôtesses une pièce de théâtre en l’air, à 39 000 pieds. Levée de rideau.

    Show must go… haut. Si vous avez pris l’avion depuis deux ans, vous l’avez constaté : la cabine s’est transformée en cinéma où tout le monde a les yeux rivés sur sa tablette. Hypnose au service de la quiétude et donc de la sécurité de tous. Oui, mais : on s’y ennuie ferme. Pour changer l’expérience des passagers, la compagnie Icelandair a fait appel à des coachs d’art dramatique pour former son personnel navigant au théâtre. Elle a ainsi monté sa propre école de spectacle.

    Et le résultat n’est pas anecdotique : ils ont écrit et monté Opening Flight, une pièce en trois actes comprenant de la danse et des chants. C’est déjà un record : ce sera la première pièce de théâtre jouée en avion dans l’histoire de l’aviation civile. Dur de juger pour le moment, mais ce qu’on sait de l’histoire, c’est que la pièce survole (hé hé) l’histoire de la compagnie Icelandair qui fête ses 80 ans cette année. À cette occasion, elle organise donc un grand concours où chacun peut tenter d’échanger sa carte d’embarquement contre un « Stopover Pass », ticket permettant de gagner différents prix dont l’une des trois représentations uniques d’Opening Flight prévues à l’heure actuelle : une dans le « Saga Lounge » de l’aéroport de Keflavik, une en vol depuis Londres et la dernière vers New York.

    52% des passagers s’ennuient en vol et veulent que l’équipage les distraie.

    La société du spectacle, du Commandant Debord. On se doute que tout cela a un caractère marketing surjoué, mais Birkir Hólm Guðnason, le PDG d’Icelandair, explique avoir réfléchi à cette performance suite à une enquête réalisée sur ses vols qui révèle que la moitié des 9000 passagers interrogés estiment perdre leur temps en avion. La solution n’était pas à chercher très loin : 78% pensent que l’équipage pourrait rendre les trajets moins ennuyeux, en leur racontant par exemple des anecdotes sur leur pays, leur langue ou juste en leur racontant des blagues…

    Tout est dit, vous savez de quoi est fait l’avenir du job de steward. PNC à vos portes, en scène dans trois minutes. Rideau !

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.