E85 : les Français n'ont jamais autant consommé de biocarburant
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
E85 : les Français n’ont jamais autant consommé de biocarburant
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  10.09.2019
E85 : les Français n'ont jamais autant consommé de biocarburant

Record absolu : les stations françaises ont écoulé 180 millions de litres d’E85 en juillet dernier. Un petit pas pour l’environnement, mais un pas de géant pour le porte-monnaie.

Gilet jaune contre carburant vert. En dépit de la crise du diesel provoquée par les gilets jaunes, les Français semblent s’être pris de passion pour le biocarburant E85. Déjà 1300 stations-services le proposent à la pompe et de plus en plus d’automobilistes se font installer un boîtier de conversion pour permettre à leur voiture de rouler avec ce mélange de sans-plomb et d’éthanol. Au point que la consommation du super-éthanol vient de battre un record : selon le syndicat national des producteurs d’alcool agricole (SNPAA), 32 millions de litres d’E85 ont été vendus au mois de juillet.

Ce volume est inégalé mais l’exploit pourrait bientôt être réédité. Si les chiffres d’août ne sont pas encore arrêtés, ils devraient être équivalents à juillet, comme le rapporte BFMTV. Ce qui aurait pour effet de donner un nouveau record, plus global cette fois. Les ventes totales depuis janvier devraient donc atteindre 182 millions de litres, ce qui correspond à la totalité d’E85 écoulée en 2018. Et nous ne sommes qu’en septembre. La filière agricole se frotte les mains.

Ce succès était impensable il y a encore trois ans, puisque la conversion était interdite. Les boîtiers ont été homologués en 2017 et sont apparus comme une réponse concrète à la crise des gilets jaunes face aux prix du carburant surtaxé fin 2018. Car l’avantage se chiffre aisément : quand le litre de sans-plomb est à 1,50 euro en moyenne nationale, celui d’E85 culmine à 0,69 euro. Ajoutez que plusieurs collectivités ont pris des arrêtés pour subventionner les conversions, rendant plus accessible l’installation des fameux boîtiers (environ 700 euros).

L’E85 n’est-il qu’une passade ? Le contexte économique laisse penser que non. Puisque les prix à la pompe ne cessent de grimper, alors même que le cours du baril de Brent a baissé cet été, on peut s’attendre à ce que les conversions au superéthanol continuent. À moins que le gouvernement ne décide d’augmenter ses taxes sur ce biocarburant pour rattraper le manque-à-gagner sur le sans plomb.

Biocarburant E85

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire