Contre l'éjaculation précoce, des Israéliens inventent le "viagra électronique"
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Contre l’éjaculation précoce, des Israéliens inventent le “viagra électronique”
Joseph de Carme |  08.12.2017
Contre l'éjaculation précoce, des Israéliens inventent le "viagra électronique"

Pour aider les hommes victime d’éjaculation précoce à tenir la distance, une startup israélienne vient de développer un patch électronique connecté. Le début d’une nouvelle ère sous la couette ?

Une réalité qui ne fait pas plaisir. En France, un homme sur cinq soufre d’éjaculation précoce. Véritable désagrément, il était possible jusque-là de retarder le moment fatidique en s’en remettant à certains médicaments permettant de moduler l’excitation. Mais dans la mesure où il n’est jamais agréable de devoir prendre des pilules toute sa vie et que celles-ci ne résolvent pas le problème, une startup israélienne s’est dit qu’il fallait prendre le « taureau » par une corne différente.

Go with the flow. Il faut savoir que l’éjaculation est un mécanisme qui se décompose en deux phases. Les canaux, les vésicules séminales et la prostate expulsent d’abord le sperme vers la base de l’urètre. Puis dans un second temps, c’est le muscle du plaisir – le périnée – situé à la base de la verge et de l’anus qui va se contracter pour évacuer le sperme.

Virility Medical a donc créé un patch connecté qui vient se poser précisément à ce second endroit, en permettant de moduler le niveau de contraction pour contrôler l’éjaculation. Le dispositif – deux bandes de métal et un module de communication à usage unique – fonctionne finalement comme une électrode que l’on programme juste avant le rapport et selon ses envies depuis… une application de téléphone portable.

Tripler le plaisir. On en conviendra que c’est un peu lunaire mais manifestement les tests menés par la startup se sont montrés concluants. Tal Gollan, le patron, affirme que les cobayes « ont duré » 3,5 fois plus longtemps qu’à l’accoutumée.

Même s’il va sans doute falloir attendre avant qu’un tel dispositif soit validé par les autorités sanitaires, Virility Medical parle déjà de commercialiser son patch à hauteur de 11 euros l’unité. Après, va falloir prier pour pas prendre de coups de jus (électrique, s’entend) et se faire à l’idée de devoir « piloter » son engin avec son téléphone avant chaque coït. Mais ça, c’est le prix du plaisir prolongé…

E-Santé Objet connecté sexualité

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire