Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Duke Riley, l’homme qui murmurait à l’oreille des oiseaux

    Et qui leur accrochait des lumières aux pattes

    Un artiste transforme des pigeons en peinture volante vivante.

    Les oiseaux ont souvent été utilisés dans l’art pour illustrer des métaphores sur l’homme. De la ferme des animaux d’Orwell aux fables de La Fontaine, ce dernier disait même qu’il « [se servait] des animaux pour instruire les hommes. » C’est ainsi que certains artistes dévoilent leurs univers et expriment leur créativité soit dans des constructions d’origamis géantes, soit dans de la fausse taxidermie fantaisiste. Le dernier artiste en date a pris le même chemin en dépeignant cette fois-ci une œuvre d’art animalière vivante.de la fausse taxidermie fantaisiste. Le dernier artiste en date a pris le même chemin en dépeignant cette fois-ci une œuvre d’art animalière vivante.

    Basé à Brooklyn, Duke Riley est passionné depuis longtemps par les pigeons. Il élève d’ailleurs lui-même ses fidèles compagnons comme on cultive un jardin secret. Mais Duke Riley n’a rien à voir avec un maitre fauconnier d’un parc d’attraction ou d’un Hitchcock faisant voler des oiseaux. En attachant des LED à ses pigeons, l’Américain a donné vie à Fly By Night, une œuvre d’art totalement vivante et aléatoire. Libérées depuis un porte-avion dans la baie de New York, les escadrilles de quelques 2000 pigeons décolleront pour une opération lumineuse dans le ciel de la ville tous les weekends jusqu’au 12 juin 2016. Certains y verront un spectacle digne de la patrouille de France, ou d’autres suivront la vision de Duke Riley : « C’est comme une étoile filante qui traverse la ligne d’horizon ».

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.