Les drones-radars de la gendarmerie ont décollé pour vous verbaliser
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Les drones-radars de la gendarmerie ont décollé pour vous verbaliser
Hilaire Picault |  20.05.2019
Les drones-radars de la gendarmerie ont décollé pour vous verbaliser

Des contrôles routiers aériens ? Ce n’est plus de la science-fiction, c’est arrivé près de chez vous.

Games of Drone. C’est dans l’Essonne que les flashs ont crépité la semaine dernière, au-dessus de l’A126, une petite portion d’autoroute qui relie l’A6 et l’A10 à l’ouest d’Orly. Déployé par les CRS qui le dirigent depuis une tablette, le drone s’est concentré sur la conduite des motards. Double avantage de ce système : le drone peut saisir la scène à plus d’un kilomètre de distance, donc anticipe mieux l’infraction, et surtout il n’est pas répertorié sur les navigateurs GPS Waze et Coyote…

10 fois plus efficace. Résultat, le moins qu’on puisse dire c’est que la pêche a été profitable : selon Le Parisien, en deux heures, ce radar volant a flashé 64 flagrants délits. Ce résultat est 10 fois supérieur aux verbalisations effectuées depuis des contrôles routiers habituels.

Sur les 64 infractions, la moitié concerne des franchissements de ligne blanche, passibles de 135 euros d’amende et 3 points.

Le commandant de la CRS autoroutière affirme que le but n’est pas « de faire du chiffre » mais bien de protéger les motards de ce comportement fatal et faire savoir « qu’ils peuvent être surveillés partout, pour qu’il n’y ait plus ces comportements qui peuvent leur coûter la vie ». Il faut reconnaître qu’un motard est encore décédé dans cette zone il y a moins d’un mois, et trois autres se sont gravement blessés.

Résultat de recherche d'images pour "drone police essonne"

Le nouveau radar sera aérien. Des tests avaient déjà été réalisés dans le Val-d’Oise, la Seine-et-Marne et les Hauts-de-Seine cette année. Et ce n’est que le début : « C’est une nouvelle technologie dont nous allons nous servir de plus en plus souvent dans des endroits différents », prévient la CRS de Massy. Les prochaines opérations se feront dans les zones différentes, « près des sorties où certaines personnes se rabattent au dernier moment afin d’éviter de faire la queue et franchissent des zébras ». L’avenir dira si seuls les autoroutes et les motards seront dans le viseur, ou si ces radars volants iront rejoindre les troupes des agglomérations.

Résultat de recherche d'images pour "drone radar routier 2017"

drones Gendarmes motards Radar

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire