Des drones livreurs de médicaments en Afrique
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Des drones livreurs de médicaments en Afrique
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  23.10.2018
Des drones livreurs de médicaments en Afrique

Quand un professionnel allemand des livraisons (DHL) et un fabricant de drones (Wingcopter) s’associent, ça donne le projet Deliver Futur, une pharmacie volante capable d’atteindre les zones les plus reculées d’Afrique de l’est.

Soigner plus vite. On ne vous l’apprend pas, les médecins et autres pharmacies ne se cachent pas à tous les coins de rue. Ce qui est vrai pour les déserts médicaux français, en constante augmentation, l’est évidemment encore davantage pour l’Afrique, où la livraison de médicaments et le transport d’analyses relèvent parfois de l’expédition. Pour cette raison, l’agence de coopération internationale allemande (GIZ) s’est alliée au poids lourd DHL et à un fabricant de drones pour expérimenter une autre solution que le coursier tout-terrain. Le projet Deliver Futur est né.

Aller plus haut. Un drone livreur de médicament est donc sorti des usines ; sa particularité étant qu’il décolle et qu’il atterrit à la verticale, ce qui lui permet de se poser à peu près partout, surtout là où les quatre roues patinent dans la boue… ou dans l’eau. Pendant six mois, les 400 000 habitants la petite île Oukéréoué, située sur le lac Victoria, ont pu apprécier cette innovation. Jusque-là, ils étaient coupés du monde médical du fait des terrains impraticables et des six heures de route nécessaires à l’approvisionnement de médicaments. Avec le DHL Parcelcopter 4.0, nom de ce petit bolide aérien, les réassorts ont forcément été hautement (sic) simplifiés. Ils devraient permettre, à terme, d’endiguer des maladies comme Ebola grâce à une distribution plus rapide des traitements.

40 minutes pour 60 kilomètres. À ce jour, le drone a parcouru 2200 kilomètres en 2000 minutes et effectué 180 décollages – et donc atterrissages. L’expérience ayant été concluante, ce mode de transport devrait – on l’espère – se démocratiser dans toute l’Afrique, où la réglementation sur le vol des drones est moins drastique qu’en Europe et en France. Une bonne nouvelle pour ceux éloignés des centres-villes, surtout quand SOS Médecins tarde à répondre à vos appels.

Afrique drone Livraison

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire