Dingue : ils courent pendant 156 km avec des chercheurs pour faire avancer la science
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Dingue : ils courent pendant 156 km avec des chercheurs pour faire avancer la science
Hilaire Picault |  03/12/2021 16:41
Dingue : ils courent pendant 156 km avec des chercheurs pour faire avancer la science

Les blouses blanches et ingénieurs high-tech voulaient connaître l’effet réel d’un effort si extrême sur le corps et l’esprit humain.

Cours, Forrest, cours. L’ultra-trail, c’est une course à pied de très longue distance en pleine nature. En général, au-delà de 80 kilomètres. Mais le 11 novembre dernier, en Normandie, 56 coureurs se sont levés du bon pied pour en courir pratiquement le double.

C’est à Clécy, dans le Calvados, que 13 femmes et 43 hommes sont partis à 14h30. Le « vainqueur » est arrivé le lendemain, après à peine 20 heures de course. Un exploit, compte tenu du dénivelé du parcours (6000 mètres de montée). Et c’est justement cette performance qui intéresse la science. Car pendant ce temps-là, 60 chercheurs les surveillaient jour et nuit.

Cet ultra-trail était organisé par l’université de Caen qui en a fait une expérience scientifique XXL pour comprendre comment le corps humain réalisait ces exploits et l’impact physiologique que ces efforts démesurés avaient sur nous. C’est pourquoi, tous les 26 kilomètres, coureurs et coureuses étaient soumis à une quarantaine de tests supervisés. Tests de glycémie, de force, de vigilance… la panoplie était large.

Une course sur écoute. Les coureurs avaient enfilé des T-shirts connectés Hexoskin pour mesurer leur fréquence cardiaque. Une gélule bluetooth BodyCap préalablement avalée enregistrait également l’évolution de leur température interne et un patch suivait leur sommeil, pour constater comment ils vivaient cette privation de repos et s’en remettaient. Ils étaient aussi filmés, comme l’explique le coordinateur du projet, Benoît Mauvieux : « Grâce à ces mesures et leur évolution avant, pendant et après la course, nous espérons mieux comprendre la cinétique du corps humain soumis à des efforts intenses, et en privation de sommeil ».

En tout, 16 laboratoires et des dizaines d’étudiants et bénévoles étaient impliqués. Aucune conclusion n’a encore été fournie, mais on saura bientôt si courir est aussi bénéfique ou dangereux pour nous. Que cela ne vous serve pas d’excuse pour ne pas faire d’exercice : on a largement démontré les bienfaits du sport et de la marche quotidienne…

Mobilité douce

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !