Didi, le Uber chinois, dévoile un taxi capable de rouler sans chauffeur
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Didi, le Uber chinois, dévoile un taxi capable de rouler sans chauffeur
Robin Ecoeur |  18/01/2021 10:28
Didi, le Uber chinois, dévoile un taxi capable de rouler sans chauffeur

Didi, le géant du VTC en Chine, va mettre sur les routes en 2021 ce véhicule électrique et autonome pensé pour les trajets urbains via son application.

550 millions d’utilisateurs. Alors que la firme américaine Uber a l’ambition d’avoir 50% de véhicules électriques d’ici 2025, les Chinois de Didi vont encore plus loin : en 2030, l’entreprise souhaite 1 million de véhicules autonomes sur sa plateforme. La première étape de ce déploiement massif : l’arrivée sur les routes de la D1, une voiture électrique et autonome conçue spécialement pour les trajets VTC et le confort des passagers. Didi, qui s’est associé avec le constructeur chinois BYD, a recueilli les remarques de ses clients (550 millions de passagers sur sa plateforme et 31 millions de chauffeurs selon The Verge) afin d’arriver à un design optimisé pour le « covoiturage » : portes coulissantes, écrans à l’intérieur et surtout assez d’espace pour ne pas avoir envie de s’arrêter se dégourdir les jambes toutes les heures.

Autonomie : 418 kilomètres. Parmi les autres caractéristiques à mettre en avant, on retrouve un bouton d’alarme permettant de contacter la police ou encore le réglage de la température et du chauffage des sièges avant même de monter à bord, via une application mobile.

Du côté des chauffeurs, qui pourront louer ces véhicules à Didi, un système d’assistance à distance leur permettra de communiquer avec « la centrale » et toutes les informations seront affichées sur un tableau de bord. Didi a même prévu une technologie de reconnaissance pour s’assurer que la personne est bien le bon chauffeur. Pour débuter, 2000 voitures, avec une autonomie estimée à plus de 400 km, vont être mises sur les routes de différentes villes chinoises au premier semestre 2021, comme le précise un communiqué

100 millions de trajets par jour. La D1 est pour le moment une voiture autonome de niveau 2. C’est-à-dire qu’elle est équipée d’un système d’avertissement de sortie de voie, d’un freinage automatique et d’un avertissement de danger (collision avec un piéton ou un cycliste). Le véhicule possède aussi un système de surveillance du conducteur pour vérifier qu’il a bien les mains sur le volant ou s’il va bien (en cas de malaise par exemple). Si les essais sont concluants, nul doute que d’autres D1 sortiront des usines. Surtout que Didi a des objectifs élevés : 100 millions de trajets par jour et 800 millions d’utilisateurs d’ici 2022.

Chine Mobilité urbaine Voiture autonome

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !