Devenez propriétaire en ville grâce à cette maison de poche
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Devenez propriétaire en ville grâce à cette maison de poche
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  18.09.2017
Devenez propriétaire en ville grâce à cette maison de poche

Lorsqu’on veut devenir propriétaire mais qu'on n'a pas forcément les moyens de s’aligner sur le marché, il faut parfois savoir ruser. Cette maison, avec sa forme singulière, est l’astuce toute trouvée.

À l’instar de Paris, Londres ou New York, acheter à Tokyo coûte très cher, et les terrains aux proportions normales sont quasiment inexistants. Cette double contrainte, l’architecte Kota Mizuishi l’a pourtant transformée en avantage ultime pour ses clients. Pour cela, il y a une astuce : dégotter un lopin de terre en apparence inutilisable.

Less is more. Dans son cas, Mizuishi a eu l’œil pour repérer un petit espace triangulaire qui n’avait l’air de rien. À peine cinquante mètres carrés au sol en tout et pour tout, et une forme à la noix. Pour gagner en espace, il a donc construit à la verticale : deux étages plus un grenier. Il a aussi fallu composer avec l’étroitesse du bout de la maison. Pas de problème : il a tiré parti du renfoncement pour bâtir l’escalier menant aux étages.

Pour séparer les espaces de vie, la chambre et la salle de bain ont été placées au rez-de-chaussée. Dans cette mini-maison de 55m2 toute en longueur, c’est véritablement au premier étage que l’on vit. Là-haut, on respire à fond : tous les éléments de la maison ont été déportés vers les parois latérales. Rangements, cuisine, bureaux, tout ou presque trouve sa place le long des baies vitrées pour donner une impression d’espace et de luminosité, avec des teintes de bois prédominantes qui ouvrent encore un peu plus l’horizon. Les propriétaires ayant deux enfants en bas-âge, le grenier offre un bel espace de jeu.

Un loyer moins cher. Cette maison qui s’inscrit dans la tendance tiny house séduit parce qu’elle contourne les écueils traditionnels du marché immobilier. Le couple a ainsi pu obtenir le terrain à un prix bien inférieur à celui du marché, car personne n’en voulait en raison de ses proportions inhabituelles. Et tandis que bien d’autres comme eux en sont probablement encore réduits à chercher, les voilà avec une superbe petite maison de ville et même un petit espace de parking à l’extérieur. C’est là la preuve qu’on peut acheter à bas prix en ville en étant un peu plus malin que la moyenne et en recourant à une astuce vieille comme le monde : retourner un problème pour en faire une solution.

Architecture japon tiny house

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire