Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    À 14 ans, elle imagine une appli pour aider sa grand-mère atteinte d’Alzheimer

    Les avancées en matière de reconnaissance faciale peuvent-elles servir aux malades d’Alzheimer dont la mémoire fait cruellement défaut ? C’est le pari d’une appli inventée par une jeune adolescente, pour sa grand-mère.

    Hippocrate 2.0. Il paraît qu’on ne devient jamais médecin par hasard, mais toujours pour soigner un traumatisme personnel ou qui toucherait son entourage. Dans le secteur de la santé, il semblerait que l’adage se confirme également. Comme cette ingénieure qui avait créé un bracelet pour aider son amie parkinsonnienne, la jeune Emma Yang a décidé de programmer une solution pour assister les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer.

    Si elle a 14 ans aujourd’hui, le déclic lui est venu enfant, quand sa grand-mère avait oublié son anniversaire ; un véritable crève-cœur et le premier signe qui venait confirmer la maladie de l’aïeule. Ayant appris les rudiments de la programmation, la jeune fille se lance alors dans des tentatives de logiciel pour assister sa mamie. Près de 8 ans plus tard, elle tient une véritable solution : l’application Timeless.

    « Qui est-ce ? » Pour identifier la personne à qui le malade fait face, l’application exploite la reconnaissance faciale, en recoupant la prise de vue immédiate avec des informations contenues dans le mobile : photos, vidéos, répertoire… Une fois l’identité confirmée, elle présente sa fiche avec nom, prénom, photos, preuves ainsi que le niveau de proximité (ami, médecin, parent, époux…).

    L’intelligence artificielle de l’application pourra également déduire et anticiper certaines actions pour faciliter la vie des malades. Par exemple, en affichant ces infos dans les actions classiques du mobile (appeler, envoyer un sms…) mais également en indiquant les futurs rendez-vous prévus avec la personne flashée. Timeless devrait aussi alerter l’utilisateur dans le cas d’actions suspectes comme une tentative répétée et trop rapprochée de joindre le même interlocuteur.

    À l’épreuve du temps. Selon Emma Yang, Timeless devrait soutenir les personnes dont la maladie commence seulement à semer le trouble dans la vie quotidienne, et permettre de maintenir l’autonomie plus longtemps en assistant les démarches de tous les jours. Pour terminer ce développement, la jeune fille a ouvert une campagne de financement sur Indiegogo. Vous qui n’avez pas ces troubles de mémoire, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

    Vous aimerez aussi

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.