Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Deux Toulousains ouvrent le premier drive certifié « zéro déchet »

    Pour rendre les courses en vrac plus accessibles, un jeune couple a mis au point le « Drive tout nu » où l’on peut récupérer ses commandes en voiture, à vélo ou à pied.

    Emballés par le vrac. « Pour Pierre, la récupération des déchets et l’économie circulaire, c’est un peu une histoire de famille », nous confie Salomé Géraud, en racontant comment son conjoint a longtemps observé ses grands-parents « utiliser toutes les ressources à leur portée, y compris les déchets d’emballages ».

    Alors qu’il est expatrié en Afrique et en Asie du sud-est, Pierre se rend compte des quantités de déchets produits qui s’amoncellent dans la rue. Mais son retour en France ne l’apaise pas. Il est abasourdi par les chiffres : « Nous produisons 590 kg de déchets en moyenne par an et par personne, et leur gestion coûte chaque année 7 milliards d’euros. » C’est en cherchant une façon de démocratiser le zéro déchet que l’idée d’un drive, pratique et économique, commence à germer.

    Écolo à emporter. C’est le principe du Drive tout nu, « le premier drive de produits en vrac conditionnés uniquement dans des emballages réutilisables ». Il suffit de passer sa commande en ligne, tant au rayon alimentaire que cosmétique ou détergent, puis de venir récupérer sous deux heures ses produits, à l’heure voulue. Les bocaux en verre et sacs en toile sont consignés, même si « les clients ne payent pas leurs contenants à l’achat, mais sont récompensés [par des bons d’achats de 10 centimes] s’ils les rapportent », précise Salomé. Encore en phase d’essai, le Drive tout nu devrait ouvrir son premier local fixe au début de l’été 2018.

    Gain de temps + éthique + propre = drive zéro déchet

    Pour Salomé, le Drive tout nu rassemble les avantages du drive (gain de temps, moins de tentation, prix attractifs), des épiceries bio et AMAP (production locale et éthique), et du zéro déchet (meilleur pour la santé, le porte-monnaie et l’environnement). En résumé : « L’innovation que l’on propose réside dans l’association de ce triptyque qui garde le meilleur de chaque mode de consommation déjà existant pour en créer un nouveau, pratique et responsable. » Un trio qui semble gagnant, puisque jusqu’à maintenant, « les consommateurs répondent présent, et jouent le jeu de nous ramener leurs contenants », s’enthousiasme Salomé. Or, s’ils reviennent, c’est que tout roule.

    Amis toulousains, klaxonnez deux fois si vous êtes heureux :

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.