Deux fois moins d'accidents mortels : mais comment fait la Suède ?
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Deux fois moins d’accidents mortels : mais comment fait la Suède ?
Henri Presson |  16.08.2018
Deux fois moins d'accidents mortels : mais comment fait la Suède ?

Aménagement des infrastructures, tolérance zéro pour l’alcool et courtoisie... La Suède a un plan zéro mort sur les routes et est en bonne voie pour l'atteindre. Liste à suivre pour que nous puissions la rattraper.

Certes, le nombre de morts sur les routes françaises est en constante diminution depuis les années 1980, passant de plus 10 000 à un peu plus de 3000 par an. Cependant, il reste proportionnellement deux fois plus élevé qu’en Suède. Ramené à nos populations respectives, nous déplorons 52,8 accidents mortels par million d’habitant quand le royaume scandinave n’en compte “que” 27. Car au pays des meubles en kit, tout est fait pour être en sécurité.

Infrastructures. Le saviez-vous ? La Suède était le premier pays au monde à avoir généralisé la ceinture de sécurité. Dans la même lignée, de gros efforts d’infrastructures ont été réalisés sur le réseau suédois : passages piétons quasi systématiquement surélevés, multiplication des chicanes et limitations de vitesse variables sur une même portion de route pour inciter à la vigilance,  routes à circulation alternée (permettant de doubler sans danger) et pistes cyclables protégées par une barrière.

En Suède, il y a aussi des radars fixes, mais ils ne flashent pas systématiquement pour ne pas déranger l’automobiliste.

Pour ce qui est de la vitesse, elle est limitée à 110 km/h sur les autoroutes depuis les années 1960 et le réseau secondaire est globalement limité à… 70 km/h. Des radars fixes ont été placés dans les coins les plus dangereux, toutefois, ils se déclenchent de façon aléatoire, afin de montrer qu’ils ne sont pas là pour « racketter » l’automobiliste.

Boire ou conduire. En France, l’alcool est la deuxième cause de mortalité au volant après la vitesse excessive. La Suède a choisi une politique ultra stricte : le taux d’alcoolémie autorisé dans le sang est fixé à 0,2 g par litre, soit…. zéro verre d’alcool. Un contrôle positif à l’alcootest entraîne une suspension de permis d’un an et l’amende sera proportionnelle à votre revenu. Ce qui, là-bas, équivaut en moyenne à une prune de 2000 euros. Enfin, cerise sur la bûche glacée, d’après un sondage Ipsos, les Suédois seraient les conducteurs les plus courtois d’Europe. Et si c’était par là qu’il fallait commencer ?

Sécurité routière suede

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire