Deux Belges veulent relancer les trains de nuit entre Barcelone, Perpignan et Berlin
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Deux Belges veulent relancer les trains de nuit entre Barcelone, Perpignan et Berlin
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  30/04/2021 13:24
Deux Belges veulent relancer les trains de nuit entre Barcelone, Perpignan et Berlin

Alors que la mobilité douce gagne du terrain et que l'avion a du plomb dans l'aile, deux Belges éclairés viennent de lancer Moonlight Express, une ligne européenne dont le principal attrait est qu'elle propose de rallier les grandes capitales pendant votre sommeil.

Histoire belge. Ils s’appellent Louis et Louis, mais pas comme Dupond et Dupont dans Tintin. Ces deux entrepreneurs, qui ne sont pas frères, viennent de lancer une compagnie ferroviaire dont l’idée leur est venue en parcourant l’Europe grâce à “des balades en voiture stressantes de 12 heures ou sur de minuscules sièges d’avion“. De ces périples pas toujours évidents, les deux en sont revenus avec la conviction qu’il existait certainement des alternatives pour proposer mieux qu’un choix entre des billets de train prohibitifs en pleine journée et des heures et des heures de voiture avec une partie de votre famille décomposée à l’arrière. La société Moonlight Express était née, et avec elle cette idée que les trains de nuit n’ont pas dit leur dernier mot.

Notre objectif est de relier Barcelone à Berlin en passant par Bruxelles” (Louis De Jaeger)

Mise à jour sur les trains de nuit. C’est un fait, personne ne les a vu sortir du bois, mais ils sont de retour. Eux, ce sont les trains de nuit ; un moyen de locomotion répondant à la fois aux impératifs écologiques et économiques, deux valeurs plébiscités par le grand public, et qui a récemment trouvé un écho auprès des dirigeants européens. Alors que de grands chantiers sont en cours dans plusieurs pays pour offrir des trajets nocturnes, Moonlight Express vise pour l’heure de rallier Bruxelles, Liège et Berlin. Une première étape en cours de négociation avec la SNCF belge (la SNCB) avec, à la clef, des tarifs dits agressifs pour concurrencer le rail diurne. Autrement dit, c’est le come back des trains couchettes, où sécurité et rapidité vont de pair.

“Une croisière sur rails”. Parce qu’ils ont certainement le monde d’après Covid-19 en tête, les deux dirigeants ne semblent pas partis pour s’arrêter là. Leur objectif, c’est l’ouverture prochaine d’une ligne permettant de rallier Perpignan à Berlin (en passant par Barcelone), puis à terme, de s’étendre jusqu’à Barcelone pour devenir l’un des grands du ferroviaire européen nocturne. “Cela devrait être une sorte de croisière, accessible à tout le monde, en train où les touristes pourraient embarquer à Perpignan le soir, passer la journée à Bruxelles en laissant les bagages dans le train puis repartir vers Berlin la nuit suivante” explique Louis De Jaeger. En espérant que ce dingue projet aille à son terme. Ou à son terminus. Avec l’espoir de s’endormir bientôt en France puis de se réveiller dans la capitale allemande, comme si le trajet n’avait duré que quelques minutes.

Plus d’infos sur Moonlight Express ici. 

Transport en commun

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !