Détours musical : petit tour à la plage avec JAWS
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Détours musical : petit tour à la plage avec JAWS
Redac Détours |  20.05.2016
Détours musical : petit tour à la plage avec JAWS

En voiture sur les routes escarpées de la musique de demain.

Chaque semaine, SEAT vous propose de découvrir les artistes qui feront la musique de demain, entre jeunes pousses prometteurs et valeurs sûres qui perdurent. Le futur du quatrième art à écouter en voiture avec cette semaine en figure de proue : JAWS.

Difficile de ne pas évoquer des grandes œuvres du septième art en entendant le mot JAWS se faufiler dans les conversations. Et même si ce jeune groupe indie britannique s’est octroyé une telle terminaison en hommage à l’adversaire mythique de James Bond, leur musique n’a pourtant rien de violente ou de stupide et ne cherche pas à faire trembler les barques de l’ouest du Royaume-Uni. Pourtant, les cordes des guitares se présentent ici comme des crocs acérés de requins prêts à déchiqueter leur proie. Car à l’instar de DIIV, JAWS fait résonner ses nappes aéro-fuzzy avec une sensibilité alarmante. Un son matérialisé comme une sorte d’entité vintage qui dévore la modernité pour mieux la recracher, tel un filtre Instagram s’aplatissant sur une photo de plage des Midlands. JAWS est un groupe intemporel qui a émergé des rues sombres de Birmingham pour souiller toute l’Angleterre malgré lui. Une formation qui a dû se soustraire à la hype médiatique du revival pop anglais, la faute à un son aérien, énigmatique mais affamé et une garde-robe sortie tout droit des années 90. On croirait entendre un groupe de surf-rock davantage nourri à New Order et aux Smashing Pumpkins qu’au Beach Boys. Un son fort et caractéristique, comme son avatar à la mâchoire argentée. C’était écrit : un groupe qui vit avec le vent en plein visage n’a d’autre choix que de devenir une force de la nature.

Et entre deux vagues et quelques courants d’air, on ira se balader les pieds dans le sable avec la douce pop de Nite Jewel, le rock groovy de Private Island et les rêves sous réverbération de Papertwin.

Tracklist
JAWS – Gold
Private Island – Enough
Channel – Luv Arcade
The Fin. – White Breathe
Nite Jewel – Boo Hoo
Papertwin – The Pool
Olderic – Alma

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire