Des Toulousains ont inventé l'Altea, un avion 80% moins polluant
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Des Toulousains ont inventé l’Altea, un avion 80% moins polluant
Hilaire Picault |  12/10/2021 10:02
Des Toulousains ont inventé l'Altea, un avion 80% moins polluant

Mi-avion, mi-hélicoptère, cet aéronef du nouveau monde est en construction à Toulouse et prendra son envol en 2023.

Deux innovations en une : les ingénieurs toulousains d’Ascendance Flight Technologies développent à la fois Sterna, une motorisation hybride exploitant un carburant uniquement pour recharger sa batterie, ainsi qu’un avion qui l’exploite, l’Altea. L’avantage de séparer les deux aspects est de pouvoir autant commercialiser l’appareil que de rapidement transformer une flotte pré-existante, par exemple pour la logistique régionale ou les transports médicaux d’urgence qui ont aujourd’hui recours aux hélicos.

« L’appareil dépensera moins d’énergie et diminuera les émissions polluantes jusqu’à 80 % par rapport à un hélicoptère, grâce aux ailes et à la motorisation hybride », précise aux Échos Jean-Christophe Lambert, son patron. Pour aboutir à ce prodige, la propulsion est divisée entre une quinzaine de moteurs, dont des turbopropulseurs placés à la verticale dans les ailes pour s’élever. Le décollage étant la partie la plus demandeuse en énergie, l’appareil s’élève verticalement avant de basculer sur les rotors classiques, le tout en s’alimentant à l’électricité, donc sans rejeter de CO2.

4 fois plus silencieux aussi. L’Altea comprend 4 places passagers en plus du pilote. Il peut voler 400 kilomètres environ ou la moitié en fonçant à 200 km/h. En plus des économies d’énergie, l’appareil « fera quatre fois moins de bruit » ce qui lui permet d’aller se poser en ville même si, contrairement aux EVTOL de ses concurrents, Ascendance se défend de viser le marché des courts déplacements urbains, ces « taxis des airs ».

La startup fondée en 2018 par d’anciens ingénieurs de l’e-Fan d’Airbus a déposé ses brevets et levé 10 millions d’euros notamment auprès de Dassault. Ses prototypes sont attendus en 2022 pour la propulsion hybride et l’année suivante pour l’Altea afin d’être opérationnels durant les Jeux olympique de 2024.

https://twitter.com/ascendance_ft/status/1438119595102117888?s=20

Deja demain

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !