Des Suisses auraient trouvé comment réduire la pollution des camions de 90%
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Des Suisses auraient trouvé comment réduire la pollution des camions de 90%
Robin Ecoeur |  27/12/2019 10:47
Des Suisses auraient trouvé comment réduire la pollution des camions de 90%

Le concept est de capturer le CO2 directement dans le pot d'échappement et de le liquéfier dans un réservoir situé sur le toit du véhicule.

Dans le monde, les camions sont responsables de 6,1% de toutes les émissions de CO2, juste derrière le ciment (oui, c’est vrai). Le secteur du transport, polluant, se voit dans la nécessité de devenir « propre » pour limiter les effets sur la planète.

Si l’électrification est une piste à suivre, comme l’utilisation de biocarburants, des chercheurs suisses de l’Institut fédéral de Lausanne se sont penchés sur une autre alternative : un nouveau système de captation des émissions de CO2 capable de réduire de 90% la pollution des camions. Ils ont publié le résultat et les détails de leur concept, qui est encore à un stade expérimental, dans la revue Frontiers in Energy Research. Selon eux, il pourrait convenir aux grands véhicules, comme les camions et les bus.

Croquis du concept

Comment ça marche ? À bord du véhicule, le processus est complexe. Pour capturer le CO2 et le convertir en gaz liquide, il faut dans un premier temps refroidir les gaz de combustion (CO2, azote, oxygène) dans le pot d’échappement pour les séparer. Les chercheurs ont donc mis au point des matériaux absorbants spéciaux pour effectuer cette étape. Une fois le dioxyde de carbone à part, celui-ci est chauffé grâce à des turbocompresseurs utilisant la chaleur du moteur pour devenir liquide, et ainsi être stocké dans un réservoir situé sur le toit de l’engin.

Vers un meilleur futur. Le CO2 liquide peut ensuite être déposé, quand le conducteur fait son plein, dans une station essence qui peut le transformer… en biocarburant. « Le CO2 capté peut stocker de l’énergie renouvelable si on convertit le CO2 en combustibles verts en utilisant la co-électrolyse », écrivent les chercheurs.

Ils informent aussi qu’il s’agit d’un premier effort, et qu’il faudra plusieurs années avant qu’un système comme celui-ci puisse être mis en place à grande échelle. « Cette analyse et conception du système comportent plusieurs hypothèses et incertitudes, qui devraient être améliorées par des données expérimentales. Par conséquent, nous prévoyons de développer un prototype du système de capture de CO2 », concluent les scientifiques. Comme on dit en Suisse : tout de bon alors.

camions CO2 pollution Suisse

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !