Dès lundi, une attestation employeur obligatoire pour les transports en commun en IDF
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Dès lundi, une attestation employeur obligatoire pour les transports en commun en IDF
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  07/05/2020 17:33
Dès lundi, une attestation employeur obligatoire pour les transports en commun en IDF

Les discours officiels d'Edouard Philippe et Elisabeth Born ont confirmé la rumeur : dès le lundi 11 mai, jour du déconfinement, il vous faudra un laissez-passer de votre employeur pour monter dans bus, métros et trams. Aux heures de pointe, du moins.

C’est ce qu’on appelle une douche froide : alors qu’une grande partie de la France confinée attendait avec impatience, le discours du premier ministre sur l’organisation du déconfinement, celui-ci est tombé comme un couperet, du moins pour la liberté individuelle. A compter de ce lundi 11 mai, tous les usagers seront obligés de porter sur eux une attestation employeur validant la nécessité pour eux de se déplacer (et non de rester en télétravail). “L’accès aux transports en commun aux heures de pointe sera réservé à ceux qui disposent d’une attestation ou peuvent justifier leur déplacement par un motif impérieux”. Nulle précision sur la situation des indépendants, par définition sans patron. Quant aux alternatives, le gouvernement préconise le recours au covoiturage qui, pourtant, impose une proximité entre les voyageurs.

Avec cette mesure, le gouvernement confirme les recommandations de la présidente de Région Valérie Pécresse, sans qu’ait été validée la proposition de verbalisation de 135 € en cas de non port de cette attestation. “Ce qui est prévu dans le projet de loi, c’est que nous ferons des contrôles. On pourra possiblement vous refuser l’entrée dans les transports en commun” précise Jean-Baptiste Djebarri, secrétaire d’Etat aux Transports.

Seule “bonne nouvelle”, le trafic RATP remontera dès lundi à 75% avec, comme on l’imagine, un personnel formé pour vérifier le port du précieux sésame délivré par l’employeur. La mesure, dixit Edouard Philippe, “nécessitera quelques jours de rodage”. Entendre par là qu’il sera rapidement techniquement impossible de monter dans un métro sans ledit papier.

Si vous espériez un retour rapide à la normale, c’est raté. Au moins entre 10H30 et 15H00, un créneau défini comme celui des heures de pointe en région parisienne.

coronavirus Transports en commun

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !