Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Des lumières fluorescentes se baladent dans la forêt

    Et elles ont l’air de bien s’amuser

    Un jeune réalisateur vient de sortir Ignite, le court-métrage qui réinvente le stop motion.

    L’hyperlapse fait fureur ces derniers temps, notamment chez les cinéastes qui prennent un malin plaisir à parcourir les grandes villes du monde, soit à mettre en scène des personnages que l’on ne soupçonnait pas. Entre Visitez Saigon dans les aires, pénétrer dans les yeux d’un tokyoïte ou traverser un Singapour complètement futuriste, l’hyperlapse promet un voyage dans le temps impressionnant. Aujourd’hui, le réalisateur Daniel Barreto a choisi de ne pas pénétrer dans une ville, mais de se perdre dans une forêt.

    Le jeune cinéaste de 24 ans propose ainsi Ignite, un court-métrage expérimental dans lequel des lumières se baladent entre les arbres, sautent par-dessus les fougères, et s’autorisent même des parties de cache-cache ! Et tandis que pratiquement toutes les œuvres en stop motion sont complètement numériques, Daniel Barreto présente ici un travail basé sur le montage photo de centaines de LED. Ça dure 1 minutes et 26 secondes, et c’est fantastique.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.