Dès la rentrée, les transports en commun gratuits à Paris pour les ados
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Dès la rentrée, les transports en commun gratuits à Paris pour les ados
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  27/07/2020 18:01
Dès la rentrée, les transports en commun gratuits à Paris pour les ados

La mesure estimée à 10 millions d’euros devrait concerner quelque 135 000 jeunes de moins de 18 ans à la rentrée prochaine.

A voté ! Jeudi 23 juillet, le Conseil de Paris votait à l’unanimité la gratuité des métros, RER, bus et tramways pour les Parisiens de 4 à 18 ans. La mesure, qui sera effective dès la rentrée, s’inscrit dans un souci de « justice sociale » et de « transformation du modèle de mobilité ». S’adressant à quelque 135 000 jeunes Parisiens, la facture de l’opération s’élèverait à 10 millions d’euros.

Une mesure dans la continuité d’autres déjà en place. En septembre 2019, le pass Navigo était devenu gratuit pour les enfants jusqu’à 11 ans ainsi que pour les moins de 20 ans handicapés. Il existait également une déduction de 50% pour les jeunes de 12 à 18 ans. Engageant une économie non négligeable de 350 euros annuels par jeune, cette dernière mesure entend soulager les foyers les plus modestes tout en participant à l’accélération de la transition écologique.

Petit hic, les familles doivent acheter la carte Imagine R puis remplir un formulaire afin d’obtenir un remboursement sous 5 à 6 semaines. Cela dit, la possibilité de souscrire un abonnement pour leurs enfants sans avance de frais serait d’ores et déjà à l’étude.

Quid de la gratuité généralisée ? Débat récurrent et thème populaire des campagnes municipales, alimenté par des succès locaux ici et , la gratuité généralisée à tous les usagers, un temps envisagée, a été enterrée par Anne Hidalgo.

Selon un rapport de la mairie de Paris, l’opération coûterait cher à la collectivité pour un impact marginal sur l’environnement. En très raccourci, le prix n’étant pas un critère décisif en fonction duquel on choisit la voiture (on la privilégie pour un gain de temps), la gratuité n’inciterait pas les automobilistes à prendre les transports en commun. En somme, la gratuité n’aurait aucun impact sur la qualité de l’air.

Mobilité partagée Paris

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !