Des chercheurs veulent booster les voitures électriques avec un moteur en plastique
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Des chercheurs veulent booster les voitures électriques avec un moteur en plastique
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  16.07.2019
Des chercheurs veulent booster les voitures électriques avec un moteur en plastique

L’idée est de rendre les véhicules électriques moins coûteux, plus efficaces et plus écologiques. Mais les progrès doivent surtout se faire sur les batteries et non les moteurs.

Même si le gain de poids des voitures électriques passera surtout par les batteries, rien n’empêche les chercheurs de mettre au point des nouvelles technologies pour rendre les moteurs plus légers. Une équipe de la Fraunhofer-Gesellschaft, un institut à Karlsruhe en Allemagne, a conçu un moteur avec du plastique non recyclable qui améliore la densité de puissance et le rendement par rapport aux moteurs traditionnels. « Un moteur électrique comprend un rotor en rotation et un stator fixe. Le stator contient des fils de cuivre bobinés à travers lesquels le courant circule. C’est là que se produisent la plupart des pertes électriques. La véritable innovation de notre concept réside dans le stator », explique Robert Maertens, l’un des scientifiques.

 

Attention, petit point technique. Les moteurs électriques ont un rendement élevé de plus de 90%, c’est-à-dire que la grande majorité de l’énergie est convertie pour faire rouler l’engin. Les 10% restants sont « perdus » sous forme de chaleur, via un boîtier métallique, vers un manchon de refroidissement rempli d’eau froide. Pour ce nouveau moteur, les chercheurs ont remplacé les fils ronds du stator par des fils rectangulaires, ce qui permet d’avoir plus de place et de supprimer ce boîtier métallique. Ainsi, les pertes de chaleur du rotor sont directement dissipées dans le moteur. Selon Robert Maertens, ce concept « offre également d’autres avantages, notamment une inertie thermique plus faible et une densité de puissance du moteur plus élevée ».

Un moteur moins cher. En procédant ainsi, le moteur a pu être construit avec des matériaux polymères, ce qui le rend plus léger et plus facile à produire par rapport aux boîtiers en aluminium. « Ils se prêtent également à des géométries complexes. Nous avons donc réalisé de réelles économies en termes de poids et de coût », explique Maertens. L’équipe allemande est toujours en phase de test mais les premiers résultats seraient concluants. Dans l’idée, on aurait donc un moteur plus léger, plus puissant et un brin plus écologique. Les innovations vont dans le bon sens.

moteur Voiture electrique

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire