Des bus scolaires transformés en centre de dépistage du COVID-19
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Des bus scolaires transformés en centre de dépistage du COVID-19
Hilaire Picault |  06/05/2020 11:49
Des bus scolaires transformés en centre de dépistage du COVID-19

Les écoles sont fermées alors les bus jaunes stagnent dans les parkings. Pourtant, ils pourraient servir à dépister le virus dans les quartiers où l’on a ni voiture ni ligne de bus.

Chauffeur si t’es champion. Ce sont les designers américains de l’agence Perkins & Will qui ont conçu ce hack : un kit de transformation à l’usage des collectivité pour aménager les célèbres bus scolaires jaunes en lieu d’accueil pour effectuer des prélèvements et tests de dépistage du COVID-19. Retirer les sièges, installer des mini-bureaux et paillasses, stand d’accueil avec Wi-Fi… Ils ont pensé à tout.

5 minutes top chrono. Pour éviter les longues files d’attente, les patients alertés du passage du test-bus pourront prendre rendez-vous sur une appli avant de rejoindre un laborantin sous le « sas » créé à l’entrée du bus avec un auvent. Celui-ci recueille des prélèvements à l’aide d’écouvillon et les glisse dans un sac hermétique scellé. Apportés à l’intérieur, ils seront traités directement par des biologistes installés sur des bureaux-tablettes et équipés d’un mini-labo moléculaire. Perkins & Will suggère nommément ceux de la marque Abbott, qui font la taille d’un grille-pain et donnent des résultats en 5 minutes chrono.

Le but de ce hack est double : décupler le nombre de tests quotidiens et toucher des secteurs oubliés comme les zones rurales et les cités dortoirs les plus défavorisées. Une vraie nécessité pour réussir le déconfinement. À l’éclosion de la crise, plusieurs laboratoires avaient ouvert des drive-in de tests salivaires pour dépister le plus tôt possible des patients à risques et éviter les urgences pour le personnel hospitalier.

La situation a évolué et le but est maintenant de savoir si chacun peut retourner à la vie extérieure : reprendre les transports, aller à l’école, retourner au bureau… On estime qu’il faudrait au moins 500 000 tests journaliers pour assurer la sécurité des Américains et éviter une seconde vague de contamination. Remplacez les bus jaunes par des bus au colza et le reste de ce paragraphe fonctionne aussi pour la France.

Bus bus scolaire coronavirus Dépistage test

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !