Dès 2022, de nouveaux radars flasheront les motards trop bruyants
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Dès 2022, de nouveaux radars flasheront les motards trop bruyants
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  26/07/2021 09:54
Dès 2022, de nouveaux radars flasheront les motards trop bruyants

Une très bonne nouvelle pour les citadins, une très mauvaise pour les propriétaires de deux-roues, majoritairement dans le collimateur des autorités. Lancement officiel des radars anti-bruit : avril 2022.

Rencontre du quinzième type. Il était attendu depuis son expérimentation en 2019, le voici prêt à flasher : le radar anti-bruit. Comme le rappelle Le Figaro, la France semble prête à entrer dans une nouvelle phase avec déploiement de ces radars à oreilles dans 8 villes (et plus, si affinités). “Dotés de capteurs acoustiques, ils auront pour fonction de déterminer l’origine de la nuisance sonore et de repérer le véhicule anormalement bruyant. Une fois relié à un lecteur de plaques d’immatriculation, ils pourront, vraisemblablement à partir de 2022, adresser au titulaire de la carte grise un procès-verbal d’infraction“.

Le bruit tue. Ces radars sont-ils une surprise ? Oui et non. Si le radar anti-boucan de pot d’échappement est le quinzième modèle qui flashera les Français, il répond à un fléau : la pollution sonore. Pour le Conseil national du bruit (CNB) et l’Agence de la transition écologique, auteurs d’une récente étude sur le sujet, le coût associé à cette pollution s’élèverait à 156 milliards d’euros par an ; un montant si élevé qu’on peine vraiment à y croire. Pourtant, ce sont près de 25 millions de Français.e.s qui subiraient de plein fouet pots trafiqués de motos et moteurs de camions pas aux normes (52 % du bruit en cumulé). Pire encore : le bruit ferait perdre 10 mois de vie à une personne en bonne santé, et forcerait presque 500 000 personnes à prendre des anxiolytiques. Le bruit, donc, devenu si banal dans les centres-villes, serait clairement dans le viseur du gouvernement.

Les radars anti-bruit, c'est peut-être pour bientôt - Détours

L’énoncé des chiffres ci-dessus suffit à justifier l’installation prochaine de ces “perches à son” qui, après une seconde phase de test jusqu’à avril 2022, devraient déclencher le générateur de PV. Autre bonne nouvelle pour les motards et conducteurs de deux-roues : l’arrivée en 2023 d’un contrôle technique obligatoire (qui a déclenché l’ire des associations de motards) puis, “si tout va bien”, d’un futur projet de loi contre les pots d’échappement non homologués. Plus que jamais, et sans cynisme, conduire ou conduire, il faudra choisir…

Sécurité routière

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !