Dès 2021, cet énorme yacht avalera le plastique des océans
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Dès 2021, cet énorme yacht avalera le plastique des océans
Robin Ecoeur |  23.10.2019
Dès 2021, cet énorme yacht avalera le plastique des océans

Ce projet, baptisé REV Ocean (Research Expedition Vessel), est l’idée de l’homme d’affaires norvégien Kjell Inge Røkke. La mission : ramasser 5 tonnes de déchets par jour.

Le nettoyage de l’océan a le vent en poupe. Quand Kjell Inge Røkke, homme d’affaires et l’une des plus grosses fortunes de Norvège, décide de donner 50% de son argent pour des causes philanthropiques, c’est vers la mer qu’il se tourne. Celui qui a fait fortune dans le pétrole veut désormais montrer l’exemple : il a investi plus de 300 millions pour construire le Rev Ocean, un yacht ultramoderne dédié à l’exploration marine et à l’incinération des plastiques qui flottent en surface. En résumé, cette embarcation permettra d’étudier scientifiquement les mers afin de trouver le moyen de les purifier.

High-tech. Ce super-yacht a tout d’un engin futuriste. Premièrement, il deviendra le plus grand bateau au monde (182 mètres de long) et accueillera 60 chercheurs et 30 membres d’équipage. Ensuite, il sera équipé de sonars pour localiser et écouter les mammifères, d’un sous-marin télécommandé, d’énormes filets pour attraper les poissons et d’un labo flambant neuf. L’intégralité des données recueillies par les scientifiques sera partagée et accessible à tous. L’engin devrait aussi être capable de naviguer durant 114 jours sans faire escale. Vous pouvez même visiter virtuellement le yacht ici

Larguer les amarres. Pour l’ancien pêcheur, l’objectif principal est de se rendre là où personne n’est encore allé explorer : « Les océans couvrent 70% de notre planète, expliquait Rokke en 2017. 90% des zones marines n’ont pas encore été étudiées et offrent d’innombrables opportunités. Cependant, les océans sont étouffés par la sur-pêche, la pollution côtière, la destruction de l’habitat, le changement climatique et l’acidification des eaux. Mais, surtout, le principal défi est celui de la plastification de l’océan. Il faut d’urgence trouver des solutions. » Le REV devrait mettre les voiles (façon de parler) en 2021 quand sa construction sera achevée. 

Ocean pollution Rev Ocean yatch

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire