Depuis quatre ans, ce couple vit et travaille sur un voilier
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Depuis quatre ans, ce couple vit et travaille sur un voilier
Hilaire Picault |  01/10/2020 19:23
Depuis quatre ans, ce couple vit et travaille sur un voilier

Non, ils ne sont pas marins, mais développeur et autrice. Et ce bureau a déjà visité le Japon, le Mexique et la Californie.

Rekka Bellum et Devine Lu Linvega ont fait un choix de vie radical. Ils ont abandonné l’idée d’avoir une maison à entretenir et de travailler chaque semaine pour en payer le prêt et les travaux. Ces deux Canadiens ont fait le pari inverse : vivre simplement et mieux avec moins. À ce titre, ils ont choisi de vivre dans une demeure restreinte, limitée mais pleine de potentiel. Un bateau.

Toutes voiles dehors. En janvier 2016, ils ont donc troqué leur appartement de Montréal pour emménager sur « Pino », un 10 mètres en fibre de verre de 1982, amarré à Victoria en Colombie-Britannique. Eux qui s’étaient rencontrés au Japon voulaient continuer à voyager. Ils ont regardé les vidéos de leurs aînés (dont David Wellsford) et ont fini par prendre le large. Ils ont d’abord descendu la côte ouest des États-Unis puis le Mexique. Sans se presser, au gré des envies. Ils ont depuis croisé les îles de la Polynésie française et ont rallié le Japon avant de retrouver la côte Canadienne. Mais plus qu’un tour du monde, c’est une vie différente que les flots leur ont offert.

La croisière s’Amish. La règle à bord est simple : ce qui ne peut être facilement réparé n’a pas sa place. « Quand on a acheté le bateau, explique Rekka à L’ADN, il était plein de matériel non-nécessaire : un chauffe-eau, un appareil à pression pour le robinet, un frigidaire… On a dû s’en débarrasser parce que c’est le genre de matériel que tu ne peux pas réparer quand tu es en transit. » Trouver des pièces serait trop compliqué alors les repas se pensent sans frigo et c’est pareil pour le travail.

On pourrait croire que ce mode de vie est restrictif pour Devine qui programme des jeux vidéo ou Rekka qui dessine sur logiciel, mais non. Leur studio, Hundred rabbits, conçoit des jeux low tech en limitant les couleurs, la musique, les accès internet, etc. Pas d’accélération 3D ici ni de jeu online, et quand un gros fichier doit être téléchargé, alors il faut trouver un port avec du Wi-Fi. Plus ingénieux que jamais en prenant en compte ces contraintes, le couple est heureux et créatif comme le prouvent leurs jeux. C’est bien connu des marins, les muses susurrent dans les vents, pas les ondes 4G.

Une vague de conseils pour les imiter sur 100r.co.

Canada Voilier

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !