Depuis le déconfinement, les Français préfèrent marcher que prendre les transports en commun
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Depuis le déconfinement, les Français préfèrent marcher que prendre les transports en commun
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  18/10/2020 16:17
Depuis le déconfinement, les Français préfèrent marcher que prendre les transports en commun

Non, contrairement à ce que l’on pensait, le Covid-19 n’a pas massivement poussé les Français au volant.

Des Français en marche. Kisio (filiale de Keolis) vient de réaliser une étude basée sur l’analyse des déplacements d’un million d’individus répartis sur toute la France durant plusieurs semaines. Si certaines tendances dans la mobilité des Français ne surprendront personne — comme la baisse de l’usage des transports en commun ou la hausse du vélo dans les centres urbains – d’autres sont plus inattendues, comme le succès de la marche en Île-de-France depuis le déconfinement.

Rando, boulot, dodo. Oui, la marche a été le champion de la rentrée dans les grandes villes en termes de mobilité. En Île-de-France, elle a connu une forte augmentation (+ 240% !) notamment pour les trajets de plus de trois kilomètres. Devenue un mode de transport à part entière, la marche se substitue à trois ou quatre stations de métro ou de bus et permet d’éviter un changement ou les grandes stations trop fréquentées.

Perte de 5 milliards. Autre enseignement de l’étude, le recours aux transports en commun a baissé de plus de 30% en Île-de-France et de 15 à 25% dans les principales métropoles… Un recul qui n’a pas provoqué pour autant d’« autocalypse » ; l’utilisation d’un véhicule personnel en Île-de-France étant passée de 51% à 56% des déplacements. Dernier point soulevé intéressant, les pics de fréquentation en semaine ont changé. La mise en place du télétravail et la diminution des déplacements loisirs ont fait de mardi et jeudi les jours les plus chargés, à la place du vendredi, notamment sur les routes.

En conclusion, l’étude estime à 5 milliards d’euros le manque à gagner pour les transports publics urbains en 2020-2021 « avec l’hypothèse d’une fréquentation des transports en commun équivalente à celle observée aujourd’hui jusqu’à l’été 2021 ».

Mobilité durable

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !