Déguisé en gendarme, ce comédien parcourt la ville pour annoncer le couvre-feu
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Déguisé en gendarme, ce comédien parcourt la ville pour annoncer le couvre-feu
Vincent Pons |  22/02/2021 11:11
Déguisé en gendarme, ce comédien parcourt la ville pour annoncer le couvre-feu

Chaque soir dès 17 h 30, Éric Hervé enfourche son vélo pour souligner l’absurdité des dernières mesures gouvernementales.

Aujourd’hui, pour les artistes du spectacle vivant, pratiquer son métier relève d’une mission impossible. Pourtant, il leur est toujours possible de s’égosiller sur les planches du plus grand théâtre au monde : la rue. À Lampaul-Pouarzel, Éric, un comédien de 46 ans a décidé de se produire tous les soirs en « Jean-Luc Lapolice » et avertir ses voisins de l’heure du couvre-feu. Bloqué dans le Finistère alors qu’il avait programmé une tournée en France et en Europe avec sa troupe, ce comédien offre une alternative à l’amertume du climat actuel et donne le sourire aux habitants de sa ville. 

Robin des sourires. Lorsqu’il enfourche sa bicyclette chaque soir « Jean-Luc Lapolice » singe une phrase du film « RRRrrrr !!! », d’Alain Chabat, en annonçant l’arrêt des déplacements par le très classique : « Il va faire tout noir ». En réponse, comme dans le film, les riverains lui répondent « Ta Gueule ». D’ailleurs, au commencement de cette aventure, le faux gendarme n’a pas fait que des heureux. Des regards méfiants se sont posés sur son passage, mais en un rien de temps le numéro a séduit. Les 2100 âmes du village côtier attendent désormais avec impatience le passage du képi et de la bicyclette pour lui répondre. 

Transformiste. Il y a peu, le comédien a offert un nouveau visage à son rôle, il est aussi devenu crieur public. Il a installé une boîte dans la ville et collecte les messages des habitants. Éric les récupère et les crient le jeudi, jour de marché. La police, ayant eu vent de son initiative, l’a félicité, mais lui a tout de même demandé de modifier son accoutrement afin de ne pas être confondu avec un vrai policier… et d’éviter ainsi une amende. 

mobilité Police wtf

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !