Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Tranquille, Big Bang Wash vient laver votre voiture chez vous

    Les car-wash ne sont ni pratiques ni écologiques. Pourtant, le lavage sans eau existe depuis des années. Alors, pour que toutes les voitures soient propres, Ronan Coustillas a créé une plateforme d’éco-laveurs à domicile.

    Jetez l’éponge. Une fois passé l’âge de regarder ébahi les rouleaux tourner, aller faire laver sa voiture devient une plaie. L’attente, les éclaboussures, les jetons qui ne déclenchent pas la pression… Il était temps que ça change. L’idée de Ronan Coustillas n’est pas tombée de la dernière pluie : vous commandez par smartphone et Big Bang Wash fait la mise en relation avec un technicien formé au lavage sans eau.

    C’est du propre. En moyenne, un lavage à haute pression consomme 50 litres d’eau, tandis qu’un passage sous les rouleaux balance plusieurs centaines de litres. Vous espérez faire mieux chez vous, au tuyau d’arrosage ? Sauf que toute l’eau sale résiduelle file dans les égouts quand ça ne va pas dans les sols. Coupez l’eau ! En n’utilisant que des produits d’entretien spécifiques et des microfibres pour ne pas abîmer les peintures, Big Bang Wash est plus propre qu’un lavage + polish classique et économise 200 litres en moyenne.

    Pour aller jusqu’au bout de cette route, les laveurs se déplacent en vélo. En plus d’être écolo, ils évitent les bouchons  où vous n’êtes pas non plus ce samedi midi, puisque vous n’avez pas eu à sortir. Pour l’heure, Big Bang Wash exerce à Paris mais à terme, elle compte asperger les grandes villes d’Europe.

    Au fil de l’eau. Joie de l’appli, vous pouvez prendre rendez-vous 24h/24, 7j/7, et bien souvent dans les deux heures, les techniciens auront rendu sa première jeunesse à votre bolide. Comptez 29 euros pour un nettoyage complet carrosserie, pare-brise et roues ; un forfait à part est prévu pour l’intérieur. Et pas la peine de rouler des mécaniques pour décrire les pièces sensibles ou encrassées, ce sont des pros qui connaissent les véhicules.

    Ronan Coustillas croit en ses laveurs et leur huile de coude miraculeuse. C’est pour cela qu’il souhaite aussi les rémunérer à hauteur de leur compétence, affichant un Smic horaire +40% sur sa plateforme. Quand on s’engage à nettoyer autant des voitures que la planète, rien de surprenant à baigner aussi dans la solidarité humaine.

    Pour en savoir plus : bigbangwash.com

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.