De Pau à Auschwitz, cet ancien prof d’histoire pédale pour le devoir de mémoire
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Accueil / Mobilité douce / De Pau à Auschwitz, cet ancien prof d’histoire pédale pour le devoir de mémoire
De Pau à Auschwitz, cet ancien prof d’histoire pédale pour le devoir de mémoire
Vincent Pons |  22/03/2022 12:00
De Pau à Auschwitz, cet ancien prof d’histoire pédale pour le devoir de mémoire

Sur 3000 kilomètres, il partira en pèlerinage sur les traces des événements de la Seconde guerre mondiale en France, en Allemagne et en Pologne. Un trajet qu’il nomme « l’Aventure Mémorielle ».

Faire avancer l’histoire. Fabien Devillers aime les défis. Ce natif du Sud-Ouest a été professeur d’histoire-géographie, conseiller numérique et même chargé des commémorations pour sa ville de naissance. Mais au quotidien, il a remarqué que quelque chose n’allait pas durant ces cérémonies. Malgré leur récurrence, elles réunissaient finalement peu de jeunes et de moins en moins de personnes se sentaient concernées par celles-ci au fil des années. Ainsi il y a huit ans, il a réfléchi à la meilleure manière de donner un coup de frais au devoir de mémoire. Et pour ce grand sportif, un voyage à vélo s’est avéré être la meilleure des solutions.

La grande boucle. Pour aller au plus près des souvenirs de la dernière guerre mondiale, Fabien a décidé de se lancer dans un long périple à vélo. Le 24 avril prochain, il partira depuis les Pyrénées-Atlantique vers Auschwitz, en Pologne. Durant ce long trajet de près de trois mois, il passera par des lieux forts en émotion comme la ville martyre de Tulle, Oradour-Sur-Glane ou par la prison Montluc où Jean Moulin a été torturé. 

Durant son périple, il rencontrera des écoliers et mettra en avant tout ce qu’il aura appris  dans ses rencontres mémorielles. Il espère durant son passage à Strasbourg pouvoir rencontrer des députés européens et leur montrer l’importance du devoir de mémoire sur cette période sombre de l’histoire européenne. 

Le nerf de la guerre. Pour réaliser cette aventure, le budget de Fabien sera de 5500 euros, dont il finance une bonne partie grâce à une épargne personnelle (3300 euros). Le reste sera supporté par des sponsors. Le gros de son investissement reste l’achat d’un bon vélo Gravel et d’une selle confortable, objet indispensable sur ce genre de parcours. En parallèle du devoir de mémoire, Fabien récoltera de l’argent pour l’UNICEF, association où il est bénévole depuis trois ans. Et son initiative est plus que jamais utile, alors que 2022 semble parti pour répéter les erreurs du passé. 

Retrouvez ses aventures sur Facebook ou sur son site Web

Mobilité douce

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !