Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Moins de morts sur les routes en 2017, mais plus d’accidents

    * Pour la première fois depuis 2013, le nombre de morts sur les routes françaises a baissé.
    * Les jeunes conducteurs et les piétons sont les « grands gagnants ».
    * Pour les cyclistes et les motocyclistes en revanche, les nouvelles sont mauvaises.

    Il y a quelques jours, la Sécurité Routière dévoilait son traditionnel bilan annuel des accidents de la route. Cette année, les statistiques ont une importance toute particulière. Elles seront la valeur étalon pour déterminer les effets concrets de la très impopulaire baisse de limitation à 80 km/h sur les routes secondaires qui entrera en vigueur le 1er juillet prochain.

    Alors qu’en retirer ? Tout d’abord, une bonne nouvelle : le nombre de décès (3 684) aura été à la baisse de 1,4% en 2017. C’est une première depuis 2013.

    Toutefois, cette embellie générale dissimule d’autres réalités plus fâcheuses. Trois points interpellent :

    1. Les accidents corporels sont à la hausse : + 1,9% (58 613 blessés)
    2. La mortalité des cyclistes est à la hausse : + 7% (173 décès)
    3. La mortalité des motocyclistes explose : + 9% (669 décès)

    Mais ne voyons pas non plus le verre totalement vide. On notera aussi deux raisons de se réjouir :

    1. La mortalité des piétons est en forte baisse : – 13% (484 décès)
    2. La mortalité des jeunes (18-24 ans) est en baisse aussi : – 6% (562 décès)

    Surtout, on conclura sur une dernière donnée qui tend à donner raison au gouvernement quand à sa nouvelle politique de limitation de vitesse : 63 % des accidents ont eu lieu sur les routes en dehors des agglomérations. Un sacré argument en défense de la fameuse limitation à 80 km/h. N’en déplaise aux râleurs et autres fous de la vitesse.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.