De Bordeaux à Caen, il se tape 800 km sur une mobylette de 1983
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
De Bordeaux à Caen, il se tape 800 km sur une mobylette de 1983
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  23.08.2019
De Bordeaux à Caen, il se tape 800 km sur une mobylette de 1983

Tous les voyages ne se valent pas : alors que la majorité des Français termine l’été avec les indémodables bouchons sur l’autoroute, le dénommé Brice Gandouet a décidé de réaliser un trajet initiatique en se délestant de toutes les options de confort habituelles. En route !

Pas sûr que ce Bordelais, animateur d’une émission radio consacrée aux jeux vidéo, ait lu le livre mythique de Jack Kerouac, Sur la Route. Mais à lire son histoire, on se dit que finalement, ce n’était même pas la peine.

Au départ, il y a une blague avec certains de ses auditeurs qui le vannent en le mettant au défi de venir les voir du côté de Caen. Après plusieurs mois à en faire un running gag à l’antenne, Brice se prend au jeu : « Et après tout, pourquoi pas ? » Par les routes traditionnelles ce sont rien de moins que 617 kilomètres ; grosso modo cinq heures de trajet en voiture. Mais cette option se révèle rapidement décevante pour notre ami parce que trop facile. C’est alors que lui vient une idée de « génie » : relier la ville normande à bord d’une mob’ vintage de 1983, offerte par sa femme. Débute alors un voyage rocambolesque qui va durer cinq jours.

Je suis venu ici en cm2, en classe de mer, le délire potache de la radio commence à prendre des airs de quête spirituelle 😂

Posted by Brice Gandouet on Wednesday, August 14, 2019

Une minute par kilomètre. Sans GPS ni radio, Brice oublie peu à peu toute notion du temps. Les heures deviennent rapidement des minutes ; parfois l’inverse à cause des courbatures. Et puis, au-delà de la blague, il y a la réalité du terrain comme on dit : la peur des crevaisons, les fausses directions (“sur Waze, j’étais considéré comme une voiture alors je me suis fait une frayeur sur une 4 voies”, a-t-il expliqué à France 3), voire carrément l’impression d’être perdu au milieu de nulle part, notamment lorsque Brice se paume complètement dans le Marais Poitevin.

Tout seul au milieu du marais poitevin!

Posted by Brice Gandouet on Tuesday, August 13, 2019

À la manière d’Antoine de Maximy dans l’émission J’irai dormir chez vous, le conducteur de mobylette découvre peu à peu un sentiment de liberté inédit : “C’est une véritable sensation d’aventure. Je conseille à tout le monde de partir sans itinéraire, en se disant juste : c’est à 200 kilomètres.” Ayant compris que se guider avec Google Maps & cie ne servait finalement à rien, le Bordelais a finalement abattu son trajet à l’ancienne en passant par les bleds et les routes secondaires, de quoi arriver “rapidement” à un calcul simple : 1 kilomètre par minute. Sorti grandi de ce voyage, Brice semble déjà prêt à remettre le couvert. Car le plaisir de la route est aussi d’accepter de ne rien maitriser et de se perdre, autant physiquement que mentalement.

Posted by Brice Gandouet on Sunday, August 18, 2019

Mobylette tourisme voyage

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire