Daybreaker, le before des entrepreneurs teufeurs
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Daybreaker, le before des entrepreneurs teufeurs
Emma Dalou |  02.01.2017
Daybreaker, le before des entrepreneurs teufeurs

L'avenir appartient aux patrons de startup qui se lèvent tôt. La fête à ceux qui ne travaillent pas le lendemain. Le mouvement Daybreaker, lancé voilà un an, permet maintenant de concilier ces deux activités : on danse entre 6h et 8h du matin, avant d'aller pivoter au bureau.

À l’heure où les clubbers partent se coucher, d’autres peuvent maintenant mettre un réveil et faire… à peu près la même chose. C’est tout le génie du mouvement Daybreaker, un peu partout dans le monde : proposer aux makers débordés et hyperactifs de commencer la journée en transpirant sous les spotlights.

Esprit sain dans un corps sain. Indeed, comme les gens modernes n’ont plus le temps de rien, autant noircir le Google Agenda avec la dernière plage encore vide : celle du 6h-8h du matin, où l’on débutera chill avec une heure de yoga avant d’enchaîner sur le versant dancefloor avec deux heures de musique électro et de paillettes. Inventé à Williamsburg (New York) en 2014, le mouvement de danse matinale a été adopté par une quinzaine de villes dans le monde dont San Francisco, capitale mondiale de l’entrepreneuriat et du yoga, où certains des organisateurs parisiens ont séjourné.

Daybreaker rappelle un peu l’esprit de Burning Man 

Florian Jourda, startuper, est l’un d’entre eux. Il nous explique le mouvement par téléphone et pourquoi il a voulu l’importer en France :

Daybreaker rappelle un peu l’esprit de Burning Man. En quittant la Silicon Valley, je me suis dit qu’il serait sympa de ramener un peu de cette fraîcheur californienne, de cette inspiration new-yorkaise. Je pense aussi que le public français était prêt à apprécier ce genre d’initiative. Les gens se sont ouverts aux concepts et aux pratiques mindfulness tel que le yoga ainsi qu’au mindset startup, qui valorise un mode de vie alternatif, orienté autour du développement de sa créativité. 

Solution anti-burn out. Le lieu des festivités se renouvelle à chaque édition et la fête reste toujours plus folle sans alcool puisqu’il faut bien rejoindre l’open space à 10h après s’être démaquillé. En janvier 2017, Daybreaker Paris soufflera sa première bougie. Pour faire partie des prochaines dates, on vous recommande vivement de dégoter un legging coloré et de vous créer un compte sur Meetup. Sinon, vous pouvez toujours vous renseigner en cliquant .

Burning man daybreaker Party

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire