Dans les années 1950, l’armée française utilisait des… scooters canon
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Dans les années 1950, l’armée française utilisait des… scooters canon
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  23/12/2020 10:19
Dans les années 1950, l’armée française utilisait des… scooters canon

Fiable, efficace et peu onéreux à fabriquer, le Vespa 150 TAP était moins farfelu qu’il en a l’air.

Scootank. On ne vous apprend rien : en France, on n’a pas de pétrole mais on a des idées. Nouvelle illustration avec le Vespa 150 TAP, un scooter à canon (oui, vous avez bien lu) qui, comme le raconte un récent article du site américain Popular Mechanics, a été conçu par l’armée française dans les années 1950. Né du besoin de cette dernière d’un véhicule à canon suffisamment léger pour être parachuté derrière les lignes ennemies, le Vespa 150 TAP s’est avéré fiable, efficace, simple à réparer, hyper mobile et particulièrement peu onéreux à produire. Bref, un vrai foudre de guerre.

Scooter d’élite. Variante du fameux scooter italien – fabriqué sous licence – quelque 600 exemplaires de ce Vespa vert olive ou sable ont été fabriqués entre 1956 et 1959 par les Ateliers de construction de motocycles et d’automobiles (ACMA). Dotés d’un moteur à deux temps de 145 cm³ pour 112 kg (canon compris), ces appareils étaient capables sur le papier d’atteindre les 64 km/h.

Le canon inséré dans le véhicule était un M20 de 75 mm de calibre et de plus de 2 m de long, pouvant supporter des projectiles de 10 kg. Ces derniers, appelés « HEAT » (High-Explosive Anti-Tank), pouvaient traverser un blindage de 10 cm d’épaisseur à 7000 m de distance. Pas un jouet, en somme.

Boule de (pé)tank. Si vous aimez les engins de guerre atypiques, on vous conseille vivement de vous intéresser de près au Kugelpanzer. Signifiant littéralement « blindé-boule », l’engin est un tank en forme… de boule… Cette monoroue de 1,7 m de long pour 1,5 m de hauteur, dépourvue d’armement, n’existe qu’en un seul exemplaire (capturé en 1945 par les troupes soviétiques en Mandchourie) et si l’on ignore son origine, elle a sans doute été élaborée par les nazis puis offerte à l’Empire du Japon. Heureusement, quelques fois on parvient à arrêter le progrès.

Armée Scooter

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !