" layout="nodisplay">
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Accueil / Insolite / Dans la ville la plus froide du monde, les voitures restent allumées tout l’hiver
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  30/12/2021 09:58
Dans la ville la plus froide du monde, les voitures restent allumées tout l'hiver

Si vous pensiez, une fois l'hiver venu, que le froid sibérien risquait d'endommager votre voiture, attendez d'avoir découvert comment on vit dans le nord de la vraie Sibérie, à Iakoutsk, réputée pour être la ville la plus froide au monde. Un phénomène climatique qui n'épargne évidemment pas les voitures, et contre lequel certains des habitants semblent avoir trouvé une solution si ce n'est écologique, du moins originale.

80 degrés d’amplitude thermique. Presque 30° l’été, mais -50° l’hiver. Inutile d’imaginer à quoi ressemble la brochure touristique menant à Iakoutsk, capitale de la Iakoutie : il n’y en a pas. Et pour cause, cette ville perdue au nord de la Sibérie orientale est depuis longtemps connue comme l’un des endroits les plus froids au monde. Un record établi à -64° l’a propulsée sur la première marche du podium des congélateurs naturels (certains habitants accrochent même leurs vivres à la fenêtre en hiver) ; au point qu’on se demande comment les automobilistes parviennent à démarrer dès le début de l’automne. Spoiler alert : leurs voitures restent chaudes.

Plusieurs options contre la congélation. Face aux gelées et autres blizzards capables de congeler n’importe quelle paire de doigts en moins de cinq minutes, la résistance s’est organisée depuis des décennies. À Iakoutsk, certains “débranchent” tout simplement les voitures en ôtant les batteries tout au long de l’hiver ; d’autres disposent de garages chauffés ou de couvertures et de petites astuces comme le colmatage du tuyau d’échappement avec un bloc de caoutchouc.

Quant à ceux qui n’auraient pas les moyens, reste une option : laisser le moteur tourner dès les premières basses températures ! Ainsi, il n’est pas rare de croiser des épaves chauffées pendant plusieurs mois. Une décision radicale et aux antipodes des recommandations des écologistes, mais bon… la Russie dispose d’assez de réserves en hydrocarbure pour ne pas trop se préoccuper des pics de particules fines qui tous les ans surplombent la ville.

Il n’est donc pas rare de découvrir des voitures vrombir toutes seules avec une alarme enclenchée, sans propriétaire à l’intérieur ; lesdits propriétaires disposant d’un double des clefs pour ouvrir le véhicule si nécessaire. Bien qu’on se demande à quoi serve une alarme antivol par -50°, la technique semble porter ses fruits puisque loin de toute tendance à la mobilité douce, les habitants continuent d’user de cette méthode improbable consistant à confondre sa voiture avec un chauffage thermique ambulant. Les autres, certainement refroidis par les températures hors-normes, utilisent quant à eux les transports en commun. Une sage décision dans cette ville de 300 000 habitants où le fleuve congelé devient occasionnellement une… route.

insolite

VOUS AIMEREZ AUSSI

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !
Exit mobile version