Dans cette ville, les stations-service sont interdites
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Dans cette ville, les stations-service sont interdites
Robin Ecoeur |  17/03/2021 10:13
Dans cette ville, les stations-service sont interdites

Petaluma en Californie est la première ville des États-Unis à interdire la construction de nouvelles stations-service. La ville de 60 000 habitants en possède déjà seize. Et il n’y en aura pas une dix-septième.

 « Nous avons assez d’infrastructures pour répondre aux besoins des habitants de la ville en terme de carburant fossile ». C’est avec cette phrase, claire, nette et précise, que la ville a fait savoir sa décision, prise le 1er mars 2021 : celle de ne plus laisser les stations-service se multiplier alors que la transition écologique est en marche, et qu’elle doit être accompagnée de mesures fortes. Petaluma, qui devient la première ville aux USA à interdire la construction de nouvelles stations-service, indique également qu’elle bannit l’ajout de nouvelles pompes à essence sur les stations actuelles. « C’est un pas de plus vers la neutralité carbone que l’on veut atteindre en 2030 », ajoute une conseillère à la Fox.

L’un des objectifs de cette mesure est surtout de pouvoir faciliter l’installation de bornes électriques ainsi que le déploiement de carburants propres. Les stations-service existantes pourront ainsi se « moderniser » en ajoutant, par exemple, des bornes de recharge pour voitures électriques.

Effet boule de neige ? Depuis 2019, cette ville située à une soixantaine de kilomètres de San Francisco mène un combat contre le réchauffement climatique. Si la Californie espère atteindre la neutralité carbone en 2045, Petaluma s’est fixée 2030 pour atteindre le même objectif. Son plan pour y arriver, disponible ici, met en avant plusieurs actions : se tourner vers les énergies renouvelables, installation de panneaux solaires, des éclairages LED pour la ville… et donc la promotion de la mobilité électrique.

Selon le site CleanTechnica, d’autres villes voisines, comme Santa Rosa ou Sebastopol, réfléchissent elles aussi à interdire la construction de nouvelles stations-essence. L’une des raisons est le résultat d’une étude menée par le Sonoma County Regional Climate Protection Authority qui dévoile que 60% des émissions de CO2 dans la région proviennent des transports. Avec cette mesure, Petaluma pourrait inciter d’autres villes aux USA mais aussi à travers le monde à prendre des décisions fortes. Et à réinventer la fonction des stations-service dans les années à venir.

Etats-Unis Mobilité électrique station-service voiture

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !