Dans cette ville indienne, le feu reste rouge si les gens klaxonnent
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Dans cette ville indienne, le feu reste rouge si les gens klaxonnent
Hilaire Picault |  20/02/2020 11:08
Dans cette ville indienne, le feu reste rouge si les gens klaxonnent

À Mumbai, si le boucan diminue, le feu repassera au vert. Et sinon, les chauffards devront être très patients.

En 2013, Mumbai a été élue la ville la plus bruyante du monde. En cause, 20 millions d’habitants qui klaxonnent à tout bout de champs. Pour doubler, pour dire qu’ils changent de file, par vengeance quand on les double, pour presser tout le monde quand le feu passe au vert et surtout – et c’est plus incompréhensible – quand le feu est rouge. « Peut-être qu’ils croient que cela va le faire changer de couleur », ironise alors un responsable de la police, qui décide de lancer une ingénieuse campagne punitive nommée #HonkResponsability.

85 dB maximum. Pas de PV ici – on est en Inde, pas à Paris. Pour faire changer les habitudes, les policiers ont installé sur certains feux des sonomètres et un compte à rebours. Quand le feu passe au rouge, le chronomètre se lance et, si tout se passe bien, 90 secondes plus tard le feu repassera au vert. Mais si le sonomètre atteint 85 décibels, alors instantanément le chronomètre repart à zéro.

Au bout de 2 minutes, les chauffards hystériques klaxonnent presque tous à l’unisson. La troisième minute atteinte, certains sortent de leurs voitures pour expliquer ce qui se passe à leur voisin et demander à chacun de réduire le bruit. Un succès donc.

« Klaxonner plus pour attendre plus », le slogan de la police rappelle quelque chose, non ?

Bouchons = pollution = surdité. L’opération, initialement lancée en fin d’année dernière, a été reconduite à plusieurs intersections et dans plusieurs villes. Le souci est que dans les récents classements, Mumbai est aussi la ville la plus embouteillée au monde : en moyenne, un automobiliste perd 65% de temps à chaque trajet à cause des bouchons. En s’attaquant à ce problème, la ville aurait peut-être déjà des automobilistes moins stressés et moins de pollution sonore…

inde klaxon pollution sonore

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !