Dans cette école, on apprend à voler en jetpack
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Dans cette école, on apprend à voler en jetpack
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  28/07/2021 10:00
Dans cette école, on apprend à voler en jetpack

Vous qui cherchiez une activité originale pour cet été... vous venez de la trouver.

Plein le dos. Les fans de James Bond ou du jeu-vidéo GTA en rêvent : le jetpack est un fantasme ultime, niveau gadget aérien. Appelé « réacteur dorsal » en bon français, l’engin est littéralement un sac à dos équipé de propulseurs permettant de voler. Et s’il est longtemps resté un objet de fiction, le jetpack commence à devenir une réalité que l’on peut même apprendre à piloter. Oui, oui.

Flight club. Dans le monde, il y a au moins deux écoles permettant d’apprendre à manier le jetpack : Gravity Industries en Angleterre et Jetpack Aviation à Moorpark, en Californie. C’est la seconde qui est sans doute la plus célèbre dans le domaine puisque fondée par l’Australien David Mayman, un grand ambassadeur de l’engin (et de son école) qui ne loupe jamais une occasion de montrer face caméra ses prouesses en jetpack.

Chez Jetpack Aviation, contre la coquette somme de 4950 dollars (environ 4200 euros), vous pourrez obtenir une formation de deux jours sur les JetPack JB10 (le meilleur du marché), où vous réaliserez au minimum trois vols par jour. Si, pour des raisons évidentes de sécurité, vous serez relié à une corde (et resterez relativement bas), les jetpacks peuvent techniquement voler (selon le constructeur) à plus de 4 kilomètres du sol (!) à une vitesse de 193 km/h pendant six à dix minutes. Ça n’a pas l’air énorme mais la plupart des apprentis pilotes le confirmeront : c’est hyper intense et plutôt éprouvant.

Vider le sac. Les jetpacks ne suffisent plus à David Mayman qui voit plus loin et souhaite désormais se lancer dans les motos volantes. Après plusieurs années de conception, il publiait récemment une vidéo où il dévoilait des tests concluants concernant la structure des engins. S’il parvient à la mettre au point, la moto devrait pouvoir décoller verticalement, voler à plus de 321 km/h et soulever plus de 200 kilos. D’ici à ce que les prototypes voient le jour, vous pouvez toujours vous rendre chez Jetpack Aviation pour apprendre à côtoyer les cieux. Pour plus d’infos, voire réserver une leçon, c’est par ici : jetpackaviation.com

insolite

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !