Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Pourquoi le Danemark est le pays le plus heureux au monde ?

    Les Danois cultivent un art de vivre combinant bien-être, confort et vivre-ensemble qui leur réussit à merveille. Mais pas besoin de déménager à Copenhague : voici quelques conseils faciles et pas chers à appliquer pour recréer cette atmosphère et retrouver la bonne humeur.

    Au Danemark, il fait généralement un temps de chien, l’hiver, le soleil se couche à 16h, et le taux d’imposition est l’un des plus élevés au monde. Pas de quoi avoir la banane. Pourtant, depuis plusieurs années, le Danemark arrive en tête du classement des pays où l’on est le plus heureux. La recette secrète ? Le hygge. Ce mot barbare (à prononcer « «hoo – ga ») est une méthode informelle du bonheur. Meik Wiking, directeur du très sérieux Institut de recherche sur le Bonheur, a rédigé Le Livre du hygge qu’on vous résume en cinq commandements.

    Des bougies tu parsèmeras. « Le moyen le plus rapide pour créer du hygge, c’est bien d’allumer des bougies », explique Meik Wiking. L’idée n’est pas d’acheter des pots pourris parfumés au patchouli, mais tout simplement des sacs entiers de petits chauffe-plats et de les disséminer chez vous et au boulot afin de créer une lumière douce, propice au sentiment de confort. De la luminothérapie à bas prix. Les Danois consomment chaque année 6 kilos de cire de bougie par personne. Et dans leur langue, rabat-joie se dit lyseslukker, ce qui signifie littéralement « celui qui éteint les bougies ». C’est dire comme ils sont fondus de leurs cierges.

    Le thermos tu ressortiras. 86% des Danois associent en premier au hygge les mots « boisson chaude ». Café, thé, chocolat viennois, tisane, grog ou vin chaud : peu importe ce que vous versez dans votre mug, le principe est de s’offrir un moment réconfortant, seul ou entre amis, bien pelotonné dans une couverture douce. Pourtant, il semblerait bien que le secret du bonheur nordique se trouve dans le marc de café : les Danois sont les quatrièmes plus grands buveurs de café au monde.

    Des calories tu stockeras. Et ce, sans culpabiliser, s’il vous plaît. Le bonheur, c’est aussi de manger ce qui nous fait plaisir. Comme par exemple des confiseries. Les Danois en mangent 8,2 kg par an, soit deux fois plus que la moyenne européenne. Oublions un instant les impératifs diététiques, il n’y pas de mal à se faire un peu de bien. Il est également recommandé de cuisiner en famille ou entre amis, de préférence des plats qui doivent mijoter des heures : « La règle d’or est simple : plus un plat est long à préparer, plus il sera hygge. C’est le procédé qui est important, pas le produit final. » L’occasion de ressortir le livre de recette de grand-maman.

    En vélo tu te déplaceras. C’est scientifiquement prouvé : un vélo est l’accessoire indispensable du bonheur. Une étude anglaise de 2014 auprès de 18 000 personnes a démontré que les personnes se rendant au travail à vélo sont plus heureuses que celles qui s’y rendent en voiture ou en transports en commun. Meik Wiking nous recommande même de rouler vélo-cargo, car cette « forteresse de hygge mobile » peut embarquer couvertures, coussins, pique-nique et musique, bref, tout pour passer un parfait moment cocooning à l’extérieur.

    De savourer les bonheurs simples de la vie tu n’oublieras pas. OK, on n’a pas attendu les Danois pour se délasser dans un bain après le boulot, apprécier un chocolat chaud avec des potes, faire ses propres confitures ou bouquiner un bon roman au coin du feu. Le hygge ne réinvente pas la roue, il propose simplement de ritualiser nos petits moments de joie et d’en faire une priorité. En conclusion, citons une dernière fois Wiking : « Le hygge nous donne les mots, l’objectif et les méthodes pour prévoir et préserver le bonheur – et pour en vivre un peu chaque jour. »

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.