Ces cyclo-éboueurs récupèrent les déchets pour en faire du compost
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Ces cyclo-éboueurs récupèrent les déchets pour en faire du compost
Robin Ecoeur |  03.10.2018
Ces cyclo-éboueurs récupèrent les déchets pour en faire du compost

Créée pour éviter de faire voyager nos déchets, la startup Les Alchimistes patrouille à deux-roues pour collecter les déchets organiques des professionnels.

Court circuit. Alexandre Guilluy attaque d’emblée : « C’est un non-sens écologique et économique. » Il fait référence au traitement des déchets organiques qui sont envoyés dans des usines à l’extérieur des villes pour être brûlés, alors qu’ils sont composés à 85% d’eau. Une hérésie doublée d’une pollution inutile. Alors, avec son ami Kenzo Sato, ils ont lancé Les Alchimistes pour remédier au problème, en réduisant le circuit : ici on récupère et on traite tout le compostage directement en ville.

En ville, et en vélo. Chaque jour, Les Alchimistes prennent un vélo et font la tournée des magasins (dont Biocoop), restaurateurs et autres établissements afin d’y collecter des bacs de déchets. Leurs cyclistes en profitent pour rendre aux enseignes des poubelles vides. Comme l’explique Alexandre, « le compost n’est pas une affaire très compliquée, mais elle demande un peu de rigueur et de suivi ». Surtout avec les viandes et les poissons. Une fois la journée terminée, les déchets déposés dans la cuve sont transformés, sans nuisance olfactive ou sonore, en compost.

Grâce à ces éboueurs-cyclistes,  les déchets organiques et alimentaires sont transformés en un terreau fertile en seulement 12 jours, contre 6 à 18 mois en plein air.

Transformer environnement et mentalités. Les Alchimistes veulent rapprocher les citoyens du compostage et de la valorisation de ces déchets. « Le compostage est reconnu comme une des solutions les plus faciles à mettre en œuvre pour rendre les sols plus fertiles et lutter contre le réchauffement climatique », détaille l’ancien commercial. Pour ça, ils veulent être visibles et sensibiliser les habitants en leur expliquant leur démarche. En montrant qu’il est possible de recycler localement, ils espèrent inciter plus de citadins à devenir des alchimistes. « Notre but est de rendre la ville plus belle et plus nature. Pour cela, on a besoin d’un sol de qualité et riche en matière organique. La façon la plus simple pour y arriver est de composter localement. »

Tout recycler. La startup se développe. Elle a récemment commencé à récupérer des déchets à Toulouse et compte s’installer à Lyon et quatre autres villes en France. « Nous travaillons en recherche et développement sur le sujet avec les meilleurs laboratoires européens et nous pensons avoir suffisamment avancé sur le sujet pour lancer une phase plus opérationnelle. » Prochaine étape pour les Alchimistes ? Recycler les couches usagées. Une autre hérésie qu’on serait heureux de voir disparaître. 

déchets organiques Recyclage vélo

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire