Covid-19 : un Indien transforme son tuk-tuk en ambulance pour sauver des vies
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Covid-19 : un Indien transforme son tuk-tuk en ambulance pour sauver des vies
Nicolas Vanel |  07/05/2021 16:12
Covid-19 : un Indien transforme son tuk-tuk en ambulance pour sauver des vies

En Inde, où la pandémie de Covid-19 fait actuellement des ravages, le jeune chauffeur de tuk-tuk nommé Mohammad Javed Khan a transformé son triporteur en ambulance pour venir en aide aux plus pauvres.

Face à la pandémie de Coronavirus, chacun peut agir. C’est sans doute ce que s’est dit Mohammad Javed Khan, chauffeur de tuk-tuk, en constatant que des habitants pauvres de Bohpal, au centre de l’Inde, devaient porter sur leurs dos leurs proches malades jusqu’à l’hôpital. Confronté à cette injustice, cet homme de 34 ans a décidé de transformer son triporteur en ambulance et d’offrir ses services aux plus démunis. “Lorsqu’ils appellent les ambulances, elles facturent de 5.000 à 10.000 roupies (de 55 à 110 euros). Comment une personne pauvre pourrait-elle se le permettre ? Surtout pendant cette pandémie où la plupart des gens n’ont plus de revenus ?“, se demande, auprès de l’AFP, le bon samaritain.

L’Inde, l’un des pays les plus touchés par la pandémie, subit en effet une forte recrudescence de contaminations et peine à prendre en charge toutes les personnes atteintes. Or, comme le souligne Mohammad Javed Khan, “un malade grave ne peut pas être conduit à l’hôpital sans soutien en oxygène“. Pour pouvoir  conduire les patients, le chauffeur a donc dû aménager son véhicule. Pour ce faire, il a vendu les bijoux de sa femme, précise l’agence, et a pu compter sur la solidarité de quelques personnes qui lui ont donné une bouteille d’oxygène, ainsi qu’un oxyomètre, pour mesurer le taux d’oxygène dans le sang, et quelques conseils de manipulation de ce matériel médical. “Ce n’est pas aussi spacieux qu’une ambulance, mais cela peut sûrement sauver des vies“, constate Mohammad Javed Khan, qui peut aujourd’hui compter sur le soutien de nombreuses personnes, notamment à travers des dons.

Pourtant, son élan de solidarité aurait pu s’arrêter net quand la police de l’État du Madhya Pradesh l’a inculpé, l’accusant d’avoir utilisé son tuk-tuk sans permis de transport d’urgence, rapporte le média local India Today. C’était sans compter, là encore, sur le soutien dont a bénéficié le jeune chauffeur sur les réseaux sociaux. Une véritable levée de boucliers qui a fait reculer les autorités locales qui ont fini par lui fournir un laissez-passer spécial. De quoi permettre à  Mohammad Javed Khan de poursuivre son aide précieuse aux plus pauvres et pourquoi pas susciter des vocations solidaires.

Ambulance covid-19 inde solidarité

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !