" layout="nodisplay"> Covid-19 : les antivax seraient beaucoup plus dangereux sur la route, selon une étude
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Accueil / Insolite / Covid-19 : les antivax seraient beaucoup plus dangereux sur la route, selon une étude
Covid-19 : les antivax seraient beaucoup plus dangereux sur la route, selon une étude
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  19/12/2022 10:47
Covid-19 : les antivax seraient beaucoup plus dangereux sur la route, selon une étude

Pas seulement les anti-vaccins. Des chercheurs américains ont mis en lumière que les personnes hermétiques aux recommandations de santé publique aussi ont plus d'accidents au volant.

Vacciné contre les accidents. Allez comprendre ce qui a motivé les auteurs de cette étude publiée par l’American Journal of Medicine mais… le résultat est pour le moins troublant. Appréciez plutôt : selon cette dernière, les personnes n’ayant pas souhaité se faire vacciner contre le Covid-19 seraient plus susceptibles d’être impliqués dans des accidents graves de la route. Beaucoup plus susceptibles, même.

+ 72 %. « Notre hypothèse est que les adultes qui ont tendance à résister aux recommandations de santé publique pourraient également négliger les consignes basiques de sécurité routière ». C’est en partant de ce postulat que l’équipe de chercheurs a lancé son étude sur une population de 11,2 millions de personnes, tous résidents de l’Ontario (Canada). Sur ce panel, 84% avaient été vaccinés contre le Covid-19 (et 16% non, implicitement).

Dans ce même bassin, 6682 personnes ont été hospitalisées suite à un accident de la route durant le mois de l’étude et parmi elles, 75% avaient reçu une injection tandis quand 25% avaient refusé. En clair, d’après les calculs des scientifiques les non-vaccinés connaissent un risque accru de 72% par rapport aux vaccinés.

Profil type. Selon les auteurs, ce risque accru est à peu près aussi important que celui provoqué par l’apnée du sommeil au volant. Reste une question en suspens : comment expliquer ce lien de causalité ? Selon l’étude : « Une possibilité serait […] une vision de la liberté qui explique à la fois les préférences en matière de vaccination et l’augmentation des risques sur la route. Une autre raison pourrait être un mélange de perception biaisée des risques quotidiens, une foi dans la protection naturelle et une antipathie à l’égard de la réglementation ». En somme, une considération très approximative des risques.

A méditer à l’approche de la prochaine vague et du prochain virage ?

insolite

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !