Covid-19 : la pénurie de vélos neufs pourrait se poursuivre jusqu'en 2021 !
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Covid-19 : la pénurie de vélos neufs pourrait se poursuivre jusqu’en 2021 !
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  27/10/2020 10:50
Covid-19 : la pénurie de vélos neufs pourrait se poursuivre jusqu'en 2021 !

Les grèves et le coronavirus ont remis massivement les Français au vélo. Un succès qui a épuisé considérablement les stocks.

Du monde au guidon. Rappelez-vous. En juillet dernier, quelques deux mois après le déconfinement, le monde entier était frappé par une pénurie de vélo. Moyen de déplacement idoine pour respecter la distanciation physique tout en s’épargnant l’enfer des transports en commun et en roulant propre (sans parler des aides à l’achat qui ont poussé beaucoup à passer le pas), les ventes de bicyclettes et VAE ont flambé jusqu’à atteindre ce point de rupture où les fabricants ne pouvaient plus suivre la cadence. Et la tendance ne semble pas près de s’inverser.

Presque un an d’attente. Cette pénurie s’explique d’abord par la dépendance du marché occidental vis-à-vis des importations asiatiques en matière de pièces (pour les vélos neufs comme pour les réparations). Bien qu’assemblées en Europe, la plupart des pièces viennent d’Asie où la production a été longtemps perturbée. D’autre part, comme le rapporte à BFMTV Jérôme Valentin, président l’Union Sport&Cycle, l’accumulation de retard a bouleversé les délais entre commandes et livraisons « pour les fêtes de fin d’année, les problèmes seront résolus. Les commandes passées en avril arrivent en ce moment. Mais les délais de livraison ont encore évolué. Il faut parfois jusqu’à onze mois pour être livrés. » En somme, commander un vélo aujourd’hui signifie le recevoir mi-2021.

Un peu d’astuce. Dans ces conditions, quelles solutions s’offrent à qui souhaite se remettre en selle immédiatement ? Si vous êtes l’heureux ou l’heureuse propriétaire d’une vieille bicyclette un brin décatie, vous avez encore deux options. D’abord, « l’opération coup de pouce », mise en place par le gouvernement, qui offre une prise en charge allant jusqu’à 50 euros pour la remise en état d’un vélo au sein d’un réseau de réparateurs référencés. Problème : les ateliers sont presque autant saturés que les revendeurs. Autre solution si votre vélo roule mais que vous souhaitez passer à l’électrique : l’électrification. À Paris, on trouve par exemple Virvolt, jeune marque qui transforme n’importe quel vélo en VAE en 72 heures chrono. Non seulement c’est rapide mais l’opération revient également moitié moins chère que l’achat d’un vélo électrique neuf. Voilà de quoi soulager vos mollets et votre portefeuille.

mobilité verte

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !