Covid-19 : des Français inventent un tissu "tueur de virus" dans les transports
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Covid-19 : des Français inventent un tissu “tueur de virus” dans les transports
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  18/02/2021 22:24
Covid-19 : des Français inventent un tissu "tueur de virus" dans les transports

On doit cette innovation à l'entreprise Trajet-Aunde, et leur tissu semble garantir la destruction de 99,99% des microbes et bactéries, dont le tant redouté Coronavirus.

Bientôt un vent d’air frais dans le métro ? À Lyon et Paris, c’est déjà le cas. Certes, dans une moindre mesure, puisque le tissu dont il est ici question n’est installé que sur quelques lignes de bus parisiennes et sur la ligne C du métro lyonnais, mais c’est déjà une bonne nouvelle. Alors que les recherches sur le Coronavirus prouvent depuis le début de la pandémie que la contamination est possible via les surfaces (jusqu’à 2 heures après le dépôt des particules), l’entreprise française Trajet-Aunde semble quant à elle capable de détruire 99,99% des microbes, en garantissant ainsi des trajets plus sécurisés pour celles et ceux obligés de prendre les transports en commun malgré la quasi obligation du télétravail.

La solution est-elle sortie du chapeau récemment ? Pas vraiment. Ce tissu purificateur est déjà installé dans les rames du métro de Sydney (Australie) depuis 2017. Il permet notamment aux sièges de s’auto-nettoyer grâce à un minéral sous forme liquide qui pénètre le velours. Une fois mis en contact avec la lumière, il agit comme un détergent sur les matières et promet une propreté presque intégrale. Et c’est précisément cette promesse qui intéresse aujourd’hui les sociétés de transports en commun, en quête d’un retour de l’être aimé (l’usager), qui a depuis plusieurs mois déserté les bus et métros, contraint ou forcé.

Pour éviter la contagion, l’Académie de médecine recommande de… se taire dans le métro

Les chiffres avancés par l’entreprise installée à Caluire-et-Cuire (ça ne s’invente pas) ont été vérifiés par un laboratoire indépendant. La RATP, qui a déjà équipé 7 bus, souhaite prolonger l’expérimentation sur les prochains mois, de manière à peut-être rassurer le grand public sur la non-dangerosité des transports. Outre le fait que prendre le métro ou le bus serait sans risque selon le gouvernement, la solution semble a priori plus efficace que de se taire quand on prend les transports en commun, comme le recommandait récemment l’Académie de médecine…

coronavirus

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !